Shugo Chara RPG - Dans un autre Monde...

Ce forum est tiré du manga Shugo Chara. Le H/Y/Y est autorisé.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Peur panique [LIBRE]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lucy Echolls
Sing to me
avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 22
Date d'inscription : 23/02/2013

Votre personnage
Nom de votre Chara: Pandora
Relations:

MessageSujet: Peur panique [LIBRE]   Mer 6 Mar - 17:14

Lucy avait l’habitude de traîner avec une bande de voyous, des délinquants avec qui elle pouvait s’amuser et être libre. Seulement, elle était la seule fille parmi un groupe de garçons et, bien que tout le monde la prenait pour un jeune homme à cause de son allure, elle devait donc se montrer encore plus insensible et froide que d’habitude. Enfin, c’était simplement des airs qu’elle se donnait en publique car qu’en ils étaient entre eux, elle n’avait pas besoin de jouer les dures plus que ça, si il y a bien une qualité qu’on pouvait leur reconnaître, c’était de la respecter malgré sa féminité.

Malgré ça, quand ils lui proposèrent d’aller dans le bâtiment abandonné qui était célèbre pour être maudit, la jeune fille ne voulut pas perdre la face et accepta en prétextant que ce n’était qu’un endroit comme un autre et que toutes les rumeurs qu’on racontait sur ce lieu n’étaient que des histoires pour les petits. Tout fois, elle eut très envie de ravaler ses paroles en se trouvant devant la battisse qui semblait avoir été abandonnée depuis des siècles. Déglutissant difficilement tout en laissant ses camarades passaient devant elle, elle finit par suivre son groupe d’un pas nerveux.

Pandora, qui était cachée dans sa poche ventrale, ne semblait pas plus rassurée que sa maîtresse. Elle l’avait d’ailleurs prié plus d’un million de fois de faire demi-tour, ressentant un mauvais pressentiment. La petite bande s’engouffra joyeusement dans le bâtiment en plaisantant sur les fantômes qui pouvaient y avoir dedans ou en récitant des rumeurs qu’ils avaient entendu. Chaque histoire donnée de plus en plus de frissons à la lycéenne qui bientôt n’osait plus faire un pas devant elle.

Puis, ils entendirent tout à coup un étrange grincement suivit de bruit de pas. Chacun s’était mis en arrêt, s’arrêtant quasiment de respirer. Attendant que le silence revienne, une porte claqua d’un seul coup et tous sursautèrent, avant de se tourner vers Lucy qui n’avait pas pu s’empêcher de crier. Honteuse, la demoiselle rabattue sa capuche sur sa tête et les insultant, elle déclara qu’elle partait de son côté. Sa fierté la fit marcher seule à travers les couloirs pendant bien cinq minutes avant qu’elle ne s’appuie contre un mur poussiéreux dans un air désespéré :

-Qu’est-ce qui m’a pris de venir ici … ?

Et soudain, elle entendit à nouveau quelqu’un marcher non loin d’elle, les pas se rapprochèrent jusqu’à être quelque pars dans son dos. Pétrifiée par la peur, la jeune fille ne pouvait plus bouger, ses muscles tendus à l’extrême et sa respiration quasi inexistante, elle était terrifiée et ne savait pas quoi faire, entendant la mystérieuse chose ou personne se rapprocher. Le moindre contact, le moindre son de voix et elle s’accroupirait en hurlant mais pour le moment, des larmes coulaient silencieusement le long de ses joues et elle avait plaquer sa main sur ses lèvres pour être le plus silencieuse possible.

Son Shugo Chara était elle aussi en alerte, roulée en boule au fond de la poche de Lucy, ses ailes l’entourant comme un bouclier de plumes noires. Elle savait pourtant qu’elle se devait de protéger sa maîtresse mais n’osait pas bouger … Que faire ? Mais que faire ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoan Loan

avatar

Masculin Nombre de messages : 57
Age : 23
Localisation : Qui sait, peut être pas si loin de toi.
Date d'inscription : 02/12/2012

Votre personnage
Nom de votre Chara: Amaya (nuit de pluie)
Relations:

MessageSujet: Re: Peur panique [LIBRE]   Mar 12 Mar - 15:29






Peur Panique... ♛


- We have to accept...
- ...ourselves as imperfect human beings !
- Chara-Nari !


Un TamaFujun avait filé en direction de la maison hantée. Purée ! Il veut pas tenir en place celui-là ! Ca faisait plusieurs minutes qu'on lui courait après. Et franchement, j'avais l'impression que ça faisait des heures et des heures. Mais au moins, qu'il entre à l'intérieur de ce vieux bâtiment nous permettait, à Loan et à moi, de faire un Chara-Nari. Avouons que dans la rue, pour ne pas se faire voir des passants, la tâche devient bien vite complexe. Il n'y a sans doute personne à l'intérieur du bâtiment qui commence de toute manière à dépérir au bout d'autant d'années d'existence. Nous nous fichons pas mal des rumeurs comme quoi le bâtiment serait hanté. Même si c'est vrai, les fantômes c'est flippant. On peut pas les frapper pour se défendre. Pas cool quand on veut en abattre un. Surtout que j'y connais que dalle en exorcisme et Loan non plus, enfin je crois. L’œuf se claque contre la porte, la refermant brutalement. Le plancher est grinçant, nos pas résonnent tout le long de notre course. Le TamaFujun passe par une fenêtre, trop haute pour qu'on puisse y accéder naturellement. Ok. Vive les Chara-Nari.

- Kuso ! Bon c'est parti : Off-ground tag !

L'escalade devient soudainement plus facile de cette manière. Sauf que... Problème. Il y a un me... enfin non, ça a pas un visage masculin comme humain. Je reprends : Il y a une fille en face de nous. Une fille qui semble totalement flippée. Vous croyez qu'elle nous a pris un fantôme lorsqu'on est passé par la fenêtre ? Si j'étais pas en Chara-Nari avec Loan, je pense que ça me ferait rire. Mais pas Loan. Lui, il se concentre encore sur le TamaFujun... Juste au-dessus de la tête de la jeune fille. Jeune fille qui semble être liée à un Shugo ! Cool, comme ça, y aura pas de problème sur le fait qu'on soit en Chara-Nari. En plus l’œuf semble épuisé par la course. Il est temps de le purifier.

- Bouge surtout pas, demoiselle... It's you the cat ! Catch the badge !

Une pancarte apparait entre nos mains avant qu'on ne l'envoie vers l’œuf impur. La pancarte se plie et l'englobe dans sa totalité, avant de le relâcher quelques secondes après et de revenir vers nous. Nous la faisons disparaître, n'en ayant plus l'utilité. Enfin. L’œuf redevient un JunsuiTama et s'enfuit par la fenêtre pour aller retrouver son propriétaire. Le Chara-Nari s'arrête et je me retrouve assise sur l'épaule de Loan qui reprend son souffle lui aussi.

- Sumi masen... Je ne voulais pas vous effrayer, mademoiselle.
- C'est ce Teme d’œuf impur qui nous a obligé à le poursuivre ! Sinon, lui c'est Loan et moi Amaya, enchantée de vous rencontrer ! Encore désolé pour la peur qu'on a du te faire. C'est quoi ton nom, p'tite humaine ?



Dernière édition par Shoan Loan le Mar 12 Mar - 17:47, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Echolls
Sing to me
avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 22
Date d'inscription : 23/02/2013

Votre personnage
Nom de votre Chara: Pandora
Relations:

MessageSujet: Re: Peur panique [LIBRE]   Mar 12 Mar - 16:28

Lucy fut témoin d’une scène bien étrange qui calma sa peur. Elle n’aurait jamais cru que quelqu’un utilise un Chara-Nari devant elle, c’était une grande première mais par contre, que venait-il de faire à cet œuf au-dessus d’elle ? Il était passé de noir à blanc, ce qui pour elle était étrange, elle ne savait faire que l’inverse, les assombrir à l’aide de ses plumes. Une fois le petit show finit, elle se retourna, il n’y avait rien derrière elle, pourtant elle aurait juré … Le jeune homme et son Chara s’excusèrent et Pandora en profita pour sortir de sa cachette, venant se poser sur l’épaule de sa maîtresse :
-Vous êtes des purificateurs de Tamago !

D’accord, elle était une petite créature douce et gentille mais comme son nom l’indiquait, elle répandait les malheurs du monde et donc, ces inconnus étaient un peu comme des ennemis … Elles auraient pu être des purificatrices elles aussi, offrant l’Espoir mais non, Lucy avait choisis un autre chemin et cela indifférait son Shugo Chara tant qu'elle utilisait ses pouvoirs pour elle. Se mettant sur la défensive, Pandora foudroya l’autre être magique du regard, surprenant sa maîtresse qui ne l’avait jamais vu ainsi, pourquoi était-elle si hostile ? Ca ne lui ressemblait pas.
-Allons-nous en Lucy, ces gens sont dangereux.

La lycéenne était dans l’incompréhension totale, elle aurait bien aimé bavarder avec cet étranger, après tout, ils étaient tous les deux en possession de créatures venus d’un autre monde et pouvant leur procurer des pouvoirs magiques … Elle aurait bien aimé avoir quelqu’un avec qui en parler, pour une fois qu’elle se sentait sociale. Ecoutant toute fois les conseils de son Chara, son regard se durcit et elle fit un pas en arrière en demandant :
-Qui êtes-vous ?

Un combat ici aurait été risqué, ses amis ne tarderaient pas à la retrouver et puis … La jeune fille ne se sentait pas à l’aise dans cette maison, il y a avait quelque chose … C’était difficile à décrire comme … Une présence … Des frissons lui parcourent le corps et elle revint aux deux garçons qui avaient fait irruption.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoan Loan

avatar

Masculin Nombre de messages : 57
Age : 23
Localisation : Qui sait, peut être pas si loin de toi.
Date d'inscription : 02/12/2012

Votre personnage
Nom de votre Chara: Amaya (nuit de pluie)
Relations:

MessageSujet: Re: Peur panique [LIBRE]   Mar 12 Mar - 17:11






Peur Panique... ♛


- Vous êtes des purificateurs de Tamago !
- T'exagère un peu ma vieille. Ca sonne Dieu vivant dit comme ça. Et c'est pas parce que t'as l'air d'un ange que t'en es un, je te ferai remarquer. T'as trop vécu auprès des humains et t'as fini par juger comme eux, c'est ça ?


Je ronchonne, oui. Et ça s'empire en voyant le regard méprisant que lance la Shugo à Loan. Bien sûr, lui, il se contente de sourire comme d'habitude, me tapotant doucement le sommet du crâne, pas du tout touché par ce genre de regards. Parce qu'au fond, il est habitué avec son père et il a appris à ne plus prendre compte l'avis des autres même lorsqu'il est faux. Il ne cherche même plus à montrer qui il est, d'ailleurs. Mais moi, comme sa sœur de ce qu'il m'a avoué, je suis rebelle et je refuse de me laisser marcher sur les pieds !

- Allons-nous en Lucy, ces gens sont dangereux.
- Hey ! Arrête de nous regarder de haut, la Shugo ! La prochaine fois, on laisse l’œuf impur te taper dessus avant de l'aider, si tu veux. Ca te fera les pieds, comme ça.
- Amaya, arrête de les agresser, s'il te plaît... Elles pensent ce qu'elles veulent de nous. Ce n'est pas si grave. Calme-toi un peu.
- J'fais c'que j'veux, d'abord... Et puis j'aime pas ceux qui sont assez présomptueux pour juger les gens de cette manière. Na. D'abord.


Je sais que je réagis comme une gamine et que a moue boudeuse fait rire mon humain au regard toujours aussi doux. Mais zut, quoi ! Qu'est-ce qu'il y a de marrant à se défendre contre des dires idiots ? En plus, je ne vois pas pourquoi on devrait subir sans broncher le regard de la Shugo hautaine. Parce que c'est ainsi que je l'interprète. J'ai l'impression de voir dans le regard de la Shugo la même lueur que celle dans le regard du père de Loan. Hostilité... Et l'impression qu'elle cherche à le faire sentir inférieure à elle. C'est sans doute parce qu'un regard noir me fait penser à ce genre de personnes et que je l'interprète mal. Mais je ne peux pas m'en empêcher. Etrangement, Loan ne regarde pas vraiment la Shugo mais la jeune femme. Il lui sourit tranquillement, maintenant que sa respiration est redevenue normale, les mains dans les poches. Elle, elle se recule avec un regard dur étrange.

- Qui êtes-vous ?

Elle a l'air effrayée. Mais trop curieuse pour s'enfuir en courant immédiatement. Loan doit le sentir aussi puisqu'il répond avec la plus grande décontraction qui soit.

- Qui... ? Tout dépend du contexte, j'imagine. Mais par rapport à ce que tu viens de voir, j'en déduis que la réponse que tu attends est celle-ci : Je suis un gardien. Mais contrairement à ce que semble penser ta Shugo, je ne suis pas dangereux.

- L'Empereur pour être exact. Heeeeeey ouaip ! Et on vient de purifier un œuf du cœur. En gros de sauver le rêve d'un pauvre gosse démoralisé. Ca occupe le temps. C'est cool et ça permet de se rendre utile. Rien de "mal" ou de "dangereux" à ça.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Echolls
Sing to me
avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 22
Date d'inscription : 23/02/2013

Votre personnage
Nom de votre Chara: Pandora
Relations:

MessageSujet: Re: Peur panique [LIBRE]   Mar 12 Mar - 19:31

Lucy plissa un peu les yeux, elle comprenait maintenant pourquoi son Chara lui avait dit qu’ils étaient dangereux. Personnellement, elle ne les voyait pas comme des ennemis, juste qu’ils faisaient un travail à l’opposé du sien, certes, elle ne comprenait pas ce qu’ils gagnaient à purifier le cœur de gamins qui ne le méritaient pas mais, elle n’allait pas non plus les attaquer pour ça et puis, si l’œuf l’avait attaqué elle l’aurait tout simplement détruit. Toute fois, elle ne pouvait pas empêcher sa petite créature de s’énerver :
-Tu es bien indisciplinée petite peste ! Tu mériterais une bonne correction !

Elle cracha ça d’un seul coup, ses ailes petites ailes noires se déployant violemment pendant que la jeune fille lâchait un petit rire qu’elle n’arrivait plus à contenir. Etait-ce bien là Pandora ? La douce, gentille, presque timide Pandora ? Les rôles avaient été inversé ou quoi ? D’habitude, elle était la plus sage des deux. Plongeant ses mains dans sa poche centrale, elle laissa pourtant sa mini-elle s’exciter, ça ne pouvait pas lui faire du mal de s’indigner de temps en temps.

Mais l’amusement fut de courte durée, bientôt on entendit des cris de garçons à l’étage inférieur ainsi qu’un groupe d’individu s’enfuyant. La lycéenne fit alors vivement volte-face, elle savait bien que quelque chose de louche se passait … Ses amis avaient-ils un problème ? Ou juste ils essayaient à nouveau de lui faire peur ? Une fois de plus, Lucy se sentait épiée, elle avait vraiment un mauvais pressentiment qu’en à cette histoire. Tournant à demi le visage vers le jeune Gardien, elle lui dit :

-Tu m’accompagnes ?

Son Shugo Chara commençait déjà à partir, c’est pourquoi elle n’attendit pas vraiment la réponse et s’engagea aussitôt dans les escaliers pour voir ce qu’il se tramait. Au rez-de-chaussée, le silence était revenu, il n’y avait d’ailleurs plus personne … Sa bande avait visiblement déserté les lieux. Soupirant, elle regarda autour d’elle et crut entendre des rires, devenait-elle folle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seigi Tate

avatar

Masculin Nombre de messages : 17
Age : 30
Localisation : En cuisine....
Date d'inscription : 28/02/2013

Votre personnage
Nom de votre Chara:
Relations:

MessageSujet: Re: Peur panique [LIBRE]   Mar 12 Mar - 22:13


- Reviens ici !
- Seigi, par ici !
- Meow !
- Saleté ! Il est partit par où… Khor !
- Euh…. Je crois qu’il est entré dans cette bâtisse…
- C’est bien ma veine… Mais qu’est-ce qui m’a pris de prendre ce chat en chasse…

Afin de faciliter votre compréhension, je me dois de faire une petite explication de la situation dans laquelle je me trouve…

En fait, je venais de sortir du Cat’s Eyes pour aller acheter un truc dans le centre ville, quand j’ai rencontré une vieille dame, courbée par les ans, mais avec encore suffisamment d’amour et de volonté pour parcourir la ville avec des affiches. En effet, cette pauvre dame n’avait pas vu son chat depuis plusieurs jours et avait voulu placarder des affiches afin de le retrouver. Malheureusement, elle avait mal jaugé le travail à fournir… Enfin tout cela elle me l’a expliqué plus tard, parce qu’en fait, ma rencontre avec elle était un pur fruit du hasard.

Je marchais tranquillement vers l’arrêt de bus qui me permettrait de rejoindre le centre ville quand j’ai vu cette dame qui essayait de traversé la route. Naturellement, en personne bien élevée, je me suis dirigée vers elle et lui ai proposé mon aide. «
Volontiers » qu’elle m’a dit, en me décrochant un sourire à faire pâlir le Joker…. Ce fut ma première erreur…

Non pas que la traversée c’est trouvée être épique, loin de là… Elle a été plutôt assommante en réalité. Cette dame s’est avérée être une décoratrice de conversation hors pair, meublant les blancs que je laissais entre mes «
Oui, vous avez raison. », et mes « Bien entendu. »… En très bonne tacticienne, elle a sut garder un rythme constant de questions et d’affirmations auxquelles je pouvais répondre par ces deux affirmations. Et c’est grâce à cela qu’elle a réussi à me piéger, une fois que nous eûmes traversés la route.

Alternant entre les deux phrases, sans vraiment faire attention à ce qu’elle me disait, j’ai répondu par réflexe à LA question piège…. Deuxième erreur…


- Je m’excuse de vous demander cela, mais pourriez m’aider à distribuer ces affiches ?
- Bien entendu. ai-je répondu du tac au tac, avant de me rendre compte de ma bêtise.

Lié par l’accord verbal que je venais de signer, j’ai été obligé de l’écouter me parler de son chat. Et c’est suite à ça que je me suis retrouvé à battre le pavé, harponnant les gens au passage pour leur remettre une affiche.

Au bout d’un long moment (oui elle avait fait beaucoup TROP d’affiche), une personne m’a annoncé l’avoir vu quelques instants plus tôt dans une ruelle, à même pas 100m de ma position. Vous auriez fait quoi à ma place ?.... J’ai donc posé le tas de feuille dans un coin, et me suis lancé sur la trace du chat, qui était encore présent dans la ruelle quand j’y suis arrivé. Naturellement, je me suis approché pour l’attraper, et évidemment, il s’est barré en me sentant… Mais juste avant, j’ai pu voir une lueur de défi dans ses yeux. Et c’est pourquoi je me suis lancé carrément à sa suite, bien décidé à lui montrer de quoi j’étais capable….

La suite vous pouvait la deviner. Je l’ai poursuivi sans relâche durant les 30 minutes qui suivirent, pour finir par arriver devant un manoir familiale laissé à l’abandon. Sans ralentir mon allure, je lui ai emboité le pas, et suis entré à toute balle dans la bâtisse…. Avant de percuter quelque chose, ou quelqu’un, qui se tenait en plein milieu du hall d’entrée.


- Seigi ? Rien de cassé ? s’enquit « mini-moi ».


Dernière édition par Seigi Tate le Mer 13 Mar - 1:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoan Loan

avatar

Masculin Nombre de messages : 57
Age : 23
Localisation : Qui sait, peut être pas si loin de toi.
Date d'inscription : 02/12/2012

Votre personnage
Nom de votre Chara: Amaya (nuit de pluie)
Relations:

MessageSujet: Re: Peur panique [LIBRE]   Mar 12 Mar - 22:21






Peur Panique... ♛


- Tu es bien indisciplinée petite peste ! Tu mériterais une bonne correction !

J'ouvre la bouche pour répliquer une remarque bien placée mais croise le regard qui s'assombrit lentement de mon humain. Loan... Répliquer passe immédiatement au second plan. Je panique un peu en le voyant serré des poings et plisser les yeux. Il ne parait plus gentil mais tout simplement froid. Je tire légèrement sur ses mèches de cheveux bleus, lui murmurant que c'est juste une bagarre de Shugos habituelle, qu'il n'a pas à s'en faire. J'ai l'habitude de me battre avec d'autres Shugos ! C'est pas grave ! D'ailleurs ça l'amuse d'habitude que j'hurle haut et fort mon avis sans chercher à savoir si les autres apprécient ou non ! Mais le dernier mot de sa phrase est le mot de trop et je sais bien qu'il ne peut pas l'accepter.

- Si tu savais ce que ça peut signifier pour elle, tu n'aurais même pas l'idée de mentionner cette idée de... de correction.
- Loan-kun...


Il ferme les yeux et semble reprendre son masque de douceur habituelle. Il me sourit tendrement, d'une façon qui parait tellement sincère que je me pose moi-même la question de savoir s'il est ou non. Mais c'est déjà un peu plus rassurant qu'il redevienne le "gentil et adorable Loan". Que ce soit un masque ou non.

- Tu vois, Ama-chan. Ca ne sert à rien.
- Bien sûr que si ! Et un jour tu verras, même ce genre de Shugos butés sur leur première impression arriveront à réfléchir avec le minimum de neurones qu'il possède !


Il rit. Et ça me fait sourire de toutes mes dents. J'aime bien l'entendre rire. Surtout quand c'est moi qui le fait rire, histoire d'être sûr que ce n'est pas un rire forcé. Mais il s'arrête au moment-même où des cris se font entendre. Il fronce les sourcils, m'adresse un regard interrogateur auquel je réponds par un haussement d'épaule. Il reporte alors ce regard sur la jeune femme. Elle n'avait, étrangement, pas l'air spécialement touchée par les paroles de sa Shugo. Peut être pensait-elle différemment... ? J'espère en tout cas ! Parce qu'avec un caractère de chien pareil, t'as surtout envie de lui claquer une porte au nez et de partir loin, très loin, d'elle.

- Tu m’accompagnes ?
- D'accord.


Il n'y a pas de réponse plus claire et il la suit donc, vu qu'elle l'a proposé, non pas agressivement comme sa Shugo mais avec simplicité, presque gentillesse. Je la préfère à son Shugo, en tout cas. Elle a l'air bien plus sympathique. Le silence venait de revenir au rez-de-chaussée. Étrange. De vagues rires me parviennent. Le regard de Loan m'informe que je ne deviens pas folle. Lui aussi les a entendu. Je devine ce qu'il veut et volète un peu plus loin. Quelques secondes. Je reviens, chuchote quelque chose à l'oreille du jeune homme et...

- BouuuuuuuuuuUUUUUUUUUUUUUUuuuuuuuuuh !

Une bande d'adolescents totalement inconnue essaie de surprendre la jeune fille et Loan. Ils se sont approchés par derrière et se sont mis à hurler à l’unisson comme un esprit essaie de surprendre sa proie. Et pourtant, le bleuté ne bronche pas d'un pouce, se retournant juste pour faire face aux adolescents. Ils ont l'air surpris qu'il n'est pas réagi en sursautant ou mieux encore en hurlant de peur, un léger sourire moqueur aux lèvres.

- Bouh.

Il est clair que les adolescents ont l'air déçus. Et que ça amuse pas mal Loan.

- Vous nous avez entendu ?
- Vos rires n'étaient pas spécialement discrets. Vous essayez souvent de faire peur aux inconnus ?
- Ben... Toi on te connais pas mais on connait Lucy. C'est pas vrai ?
Font-ils en regardant la jeune femme.

La jeune fille s'appelle donc Lucy. Et elle est venue avec des amis. Pourquoi, elle flippait en venant dans le bâtiment dit hanté ? Ou c'est pour un pari ? Ou... même les deux, peut être ? Le mieux, ce serait qu'elle soit venue pour faire flipper son Shugo ! Oui je sais, j'ai une dent contre celle-là. Mais elle nous juge avant de nous connaître et c'est ce genre de personnes que je déteste le plus. Et tant qu'elle nous jugera, je sais que je ne pourrai pas la voir en peinture.

Soudain, quelque chose heurte Loan de plein fouet. Il appuie sa main contre le mur par réflexe pour ne pas partir en avant puis se retourne. Un garçon. Un nouveau garçon. Avec un chara. En espérant qu'il soit plus sympa que l'autre... Enfin toujours est-il qu'il commence à avoir du monde dans cette vieille baraque !

- Doucement, jeune homme... Vous allez vous faire mal, Prévient Loan d'une voix douce.


Dernière édition par Shoan Loan le Mer 13 Mar - 14:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Echolls
Sing to me
avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 22
Date d'inscription : 23/02/2013

Votre personnage
Nom de votre Chara: Pandora
Relations:

MessageSujet: Re: Peur panique [LIBRE]   Mer 13 Mar - 12:39

Lucy et Pandora poussèrent un cri, la jeune fille en bondit même en avant tout en se retournant, découvrant non sans colère qu’il s’agissait de ses amis. Se raclant la gorge pour retrouver un air agressif, elle les foudroya du regard, voulant les tuer sur place et lâcha avec une nonchalance incroyable tout en soupirant d’exaspération :
-Pourquoi je reste avec une bande de débiles comme vous …

Elle avait soudain un petit air fier alors que sa shugo Chara lui glissait doucement de rester polie. Les voyous quand à eux émirent des petits rires, ils connaissaient bien le mauvais caractère de leur compagne et y portaient guère d’importance, ils aimaient d’ailleurs la voir ainsi. Soudain, arrivé de nul pars, un nouveau garçon rentra dans le premier inconnu, il possédait également un Chara, du moins Lucy ne le vit pas, c’est ça petite créature qui le lui indiqua.

Décidément cette battisse en bois était vraiment populaire … Trop au goût de la jeune fille. Peut-être parce qu’il y avait trop de Shugo Chara ou juste pour son pur plaisir, Pandora s’exclama de sa petite voix claire et douce :

-Libère toi de ta douleur, Chara-Change !

Une rose noire se tatoua alors sur la main gauche de Lucy et elle se jeta sur le nouvel arrivant pour l’aider en s’exclamant :
-Est-ce que tu vas bien ? Tu ne t’ais pas fait mal ?

Sa mini-elle la regardait faire en rigolant doucement, elle aimait la voir si douce, si gentille, par contre, la bande de voyous était assez surpris de ce changement soudain de caractère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kearney Flickerman
Moi, je sais qui je suis. Et toi????
avatar

Masculin Nombre de messages : 657
Age : 24
Localisation : Juste en face de toi. ^^
Date d'inscription : 28/12/2009

Votre personnage
Nom de votre Chara: C'est quoi ça?
Relations:

MessageSujet: Re: Peur panique [LIBRE]   Mer 13 Mar - 18:01

Je les regardais du haut des escaliers. Une bande de jeune qui s’amusait à faire peur à une fille garçon manquer. Mais que fait le Roi des gardiens, ici ? Et hop, un autre garçon qui heurte le jeune Roi de plein fouet. Moi qui croyait être le plus maladroit, je pense que j’ai trouvé plus pire que moi. Enfin maladroit entre guillemet bien entendu ! Et ce qui me faisait sourire en ce moment c’est que personne n’avait remarquer ma présence dans cette maison. Franchement je ne sais pas ce qui se passe, mais j’ai jamais vu un rassemblement dans cette maison qui est pourtant connu pour être hantée. (Ce qui est bien entendu, tout à fait faut !) Un rassemblement de jeune, soit dit en passant ! Je pourrais très bien jouer le jeu de dissimuler ma présence au maximum pour les épier, de toute façon je ne vois pas pourquoi je devrais intervenir, vu qu’il n’y a rien à intervenir. Du coup je me mettais bien à l’ombre à les écouter.

-Pourquoi je reste avec une bande de débiles comme vous …

Alors là, étant la seule fille dans la maison, je serais la reconnaitre sans problème !

-Est-ce que tu vas bien ? Tu ne t’ais pas fait mal ?

Tiens, changement de ton ? Cette fille est t-elle lunatique ? Ou aime t-elle, elle aussi, jouer avec les gens ? Quand je dis jouer, c’est euh…. Quelque chose que vous ne devriez pas savoir. (Et surtout parce que je préfère ne rien dire.) Je me mis à soupirer doucement sans faire presque aucun bruit. Non, ce n’est pas marrant d’épier les autres quand on est pas sur le terrain. (Et quand je dis sur le terrain, c’est être près des autres et m’approcher d’eux.) Non mais sérieux ! Je viens dans cette maison pour être tranquille, et voilà qu’il y a un monde fou qui arrive peu de temps après mon arriver ! Je vais aller me plaindre aux tribunaux ! (Oui, je vais aller voir un avocat ou une avocate, je m’en du sexe vous allez voir ça !) Tout doucement sans presque aucun bruit, je me mis au bord des escaliers, autant quitter son coin d’ombre et sa cachette maintenant quoi. (Au passage, je rigolais à propos des avocats.) La fille garçon manquer, cheveux vert et yeux rouge….NORMAL ! Le Roi des gardiens…lui…hum… on s’en fou ! (ironiquement, bien sûr.) Le garçon percuteur lui…hum…. Rien à dire de spécial. La bande de garçon hum….WTF ??

- Vous faites une réunion ou quoi ?

Dis je en souriant du haut des escaliers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoan Loan

avatar

Masculin Nombre de messages : 57
Age : 23
Localisation : Qui sait, peut être pas si loin de toi.
Date d'inscription : 02/12/2012

Votre personnage
Nom de votre Chara: Amaya (nuit de pluie)
Relations:

MessageSujet: Re: Peur panique [LIBRE]   Mer 13 Mar - 20:35






Peur Panique... ♛


- Vous faites une réunion ou quoi ?

La jeune fille a fait un Chara-Change avec la Shugo hautaine et étrangement, elle devient plus... gentille. Elle saute d'ailleurs à moitié sur le jeune homme qui s'est cogné contre Loan pour savoir s'il va bien. Bizarre. Mais le plus bizarre c'est qu'un humain s'est pointé en haut des escaliers et rigole en voyant autant de monde dans la bâtisse censée être hantée. Je ne connais pas son nom mais Loan et lui se sont sans doute déjà croisés au lycée parce que sa tête me dit vaguement quelque chose. Il me semble que c'est un Normal.

- Pas pour ma part mais pour les autres, c'est possible. Alors... Je vous laisse à votre réunion.

Avec autant de monde, c'est logique, Loan n'a pas envie de s'attarder trop longtemps. Il fait déjà assez d'efforts au lycée et n'a pas envie de les poursuivre en dehors. Enfin à ce que j'ai compris, c'est ça. C'est vrai qu'être toujours entouré d'une foule de gens est agaçant à la fin. Et au moins, comme ça, on va pouvoir aller trouver un coin plus tranquille et donc plus sympathique. En même temps, plus sympathique qu'une maison soit disant hantée, c'est plutôt facile à faire...

- De toute façon, on n'a plus besoin de nous ici, je crois. Alors au revoir pour ceux qui peuvent me voir. Dis au revoir Loan !
- Au revoir.
- Et c'est partiiii !


Et c'est ainsi que nous quittons le bâtiment sans plus tarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seigi Tate

avatar

Masculin Nombre de messages : 17
Age : 30
Localisation : En cuisine....
Date d'inscription : 28/02/2013

Votre personnage
Nom de votre Chara:
Relations:

MessageSujet: Re: Peur panique [LIBRE]   Mer 13 Mar - 22:05


- Doucement, jeune homme... Vous allez vous faire mal
- Est-ce que tu vas bien ? Tu ne t’ais pas fait mal ?

Projeter au sol par le choc, je sens une douleur pas très agréable au niveau de mon postérieur. Un peu sonné et déboussolé par ma chute, je ne réagis pas tout de suite.

-
Excusez-moi…. Je poursuivais un chat qui est entré dans cette maison. dis-je en relevant la tête. Vous ne l’auriez pas vu par ha…

Je m’arrête net en posant mes yeux sur la jeune fille qui se penche sur moi, vraisemblablement inquiète de ma condition. Le temps semble ralentir alors que mes yeux plongent dans ses yeux rouges sang. J’ai l’impression de m’y noyer tellement il m’est difficile d’en détourner le regard.

- Hey ! Mais c’est le cuistot du café !

Tiré de ma contemplation par l’exclamation d’un des jeunes présents dans le hall, je constate qu’elle me sourie. Rouge comme une tomate, je parviens à peine à bredouiller une réponse à la question qu’elle m’a posée il y a quelques secondes.

-
O-O-Oui, tout va bien… Je n’ai rien !

Puis je pars dans un rire forcé… Genre les rire des gens qui ont un peu honte de ce qu’ils viennent de faire. J’en profite pour me relever et jette un œil aux autres personnes présentes dans la pièce.

J’aperçois en premier le jeune homme que j’ai dut percuter. Ayant vraisemblablement mon âge, je me sens un peu offusqué par le «
jeune homme » qu’il a employé tout à l’heure. Puis en l’observant mieux, je remarque ces cheveux bleus. Après réflexion, je me rends compte qu’il s’agit d’un des gardiens, mais de là à me souvenir de sa place et de son nom… j’en suis loin… Viens ensuite un petit groupe de jeunes qui m’a l’air familier….. Ah ! Ce sont les jeunes qui viennent régulièrement au Cat’s Eyes !... Ça explique l’exclamation de tout à l’heure… Et pour finir, il y a cette jeune fille qui attire continuellement mon regard.

Alors que je pose à nouveau mon regard sur elle, une nouvelle personne intervient ! Obnubilé par la jeune femme qui se tient devant moi, je ne remarque ni le fait que l’intervention est faite par un jeune homme descendant les escaliers en souriant, ni la réaction du « bleuté » , ni Khor qui vient se poser sur ma tête. Ce n’est que lorsque ce-dernier me chuchote à l’oreille que je reprends conscience du monde qui m’entoure.

-
Euh… Seigi ?.... Et le chat t’en fais quoi ?
- AH ! Excusez-moi, mais…. Vous auriez pas aperçu un chat dans le coin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Echolls
Sing to me
avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 22
Date d'inscription : 23/02/2013

Votre personnage
Nom de votre Chara: Pandora
Relations:

MessageSujet: Re: Peur panique [LIBRE]   Mer 13 Mar - 22:42

Lucy sursauta à nouveau en voyant l'entré en action d'un nouveau personnage, non mais cette battisse était un moulin ou quoi ? Ah ? Son Chara-Change venait de s'envoler avec son sourire, l'inconnu maladroit avait l'air mal à l'aise et n'arrêtait pas de fixer la jeune fille ce qui amusait son Chara. Puis le purificateur de Tamago décida de prendre congé de tout ce petit monde, la demoiselle le laissa faire, Pandora ne dit mot puis une fois qu'il fut loin d'eux elle indiqua à sa maîtresse :
-Lui par contre c'est un humain.

Elle parlait bien sur de celui qui les épiait depuis l’escalier, au moins, sa présence montrait que Lucy n'était pas folle, elle avait bel et bien senti quelqu'un les observer. Avait-il vu le Chara-Nari du Gardien ? Elle espérait que non … Tien mais le gars maladroit avait un Chara qui avait fortement une tête d'elfe ou … De petit Peter Pan. Alors qu'elle s’apprêtait à prendre la parole, son chef lui dit en s'approchant d'elle :
-Bon Lu, nous on a plus rien à faire ici, dégageons.

Tout en parlant, il passa la main dans les cheveux de la lycéenne, lui abaissant au passage la capuche, il adorait faire ça et le faisait tout le temps, elle, elle se laissait faire car son grand frère avait l'habitude de faire pareil, disons qu'entre le leader et elle, c'était un lien fraternel. Mais, alors qu'elle allait acquiescer, son Chara s'exclama :
-Attends Lucy, il y a peut-être un X à prendre sur l'un de ces deux garçons.

Le regard de Lucy passa rapidement sur les deux inconnus, en effet, pourquoi ne pas tenter le coup. Revenant à son gang, elle dit doucement, sans sourire pour autant :
-J'ai encore des choses à faire ici.

Le groupe acquiesça et sortit en pensant à dire au revoir au « cuistot » comme son chef disait. Quand enfin ils furent seuls tous les trois, la demoiselle posa ses mains sur ses hanches et demanda avec une certaine froideur :
-Qui êtes-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kearney Flickerman
Moi, je sais qui je suis. Et toi????
avatar

Masculin Nombre de messages : 657
Age : 24
Localisation : Juste en face de toi. ^^
Date d'inscription : 28/12/2009

Votre personnage
Nom de votre Chara: C'est quoi ça?
Relations:

MessageSujet: Re: Peur panique [LIBRE]   Jeu 14 Mar - 0:53

J'ai réussi à faire partir le Roi! Je suis le meilleur faut pas chercher!
Vous savez les escaliers, ça grince. Si si je vous assure! Mais c'est avec souplesse et presque sans aucun bruit que je les avais déscendu. En gros: Vive moi! Oui, gloire à moi! (Et vous êtes encore loin avant que j'arrête de parler!) N'empêche le Roi...(comme quoi je vous disais qu'on s'en foutais de lui....). Sérieux, trouvez l'iintru! (Et le premier qui dit que c'est moi, je le pend!)
Un gars de la bande de garçon qui s'exclame que celui qui avait percuté le gardien était un cuistot. (Si je lui propose de me faire a manger matin,midi et soir... vous pensez qu'il accepterais?) Ou même encore, celui ci quand il demande si on avait pas vu un chat passer, Je lui répond quoi? Voilà pourquoi mon sourire s'agrandissait d'avantage car je connaissais la réponse. Ah,tiens! Voilà que la bande part. Franchement il était temps. Aujourd'hui ça s'en va et ça reviens. Je vous jure! Mais au moment ou je pensais que cette fille aux cheveux vert et yeux rouge allait quitter, voilà qu'en fait elle reste. Elle a soit disant des choses à faire. Et quel choses à faire,sérieux?

-Qui êtes-vous ?

Ow! Moi aussi je sais jouer ce petit jeu,tu sais. Changement d'humeur, ça m'amuse. On verra qui rira le dernier ici.

- Je suis un gens/une personne.

Dis je tout ironiquement non,sans quitter mon sourire aux lèvres. Bah quoi? J'ai le droit de répondre des conneries de temps en temps,non? (Même si je pense que vous êtes d'accords avec moi, que moi, c'est pratiquement toujours....mais c'est qu'un détail!) Mon regard se posa sur le cuistot.

- Ton chat est partit en haut dans la chambre ou la porte est ouverte.... et il est partit s'installer sur le lit plein de poussières, soit dit en passant...

Je suis trop gentille, moi il y a des moments....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seigi Tate

avatar

Masculin Nombre de messages : 17
Age : 30
Localisation : En cuisine....
Date d'inscription : 28/02/2013

Votre personnage
Nom de votre Chara:
Relations:

MessageSujet: Re: Peur panique [LIBRE]   Jeu 14 Mar - 21:15


Il se passe près de 3 minutes avant que quelqu’un ne réagisse à ma question. Sur le groupe de jeune, seul la demoiselle aux yeux rouges ne semble pas avoir entendu ma question, puisque j’ai le droit à des haussements d’épaules ou a des « Non » de la tête, de la part du reste de la bande. Quand à celui se trouvant encore dans l’escalier, son sourire s’agrandit encore…

* Mais qu’est-ce qu’il a sourire comme ça ?.... Déficience neurale, drogue ou juste joie extrême ?....*

Soupirant de ne pas avoir eu de réponse positive, j’assiste au départ de la bande de jeunes, habitués du Cat’s Eyes, en répondant au salue qu’ils me font en sortant. Apparemment, la jeune femme fait parti de leur groupe et se prénome « Lu….cille » ? « Lu…cy » ? « Lu…cienne » ? « Lu…na » ? « Lu…divine » ?....... Personnellement j’aime bien les deux derniers. « Luna » parce que ça fait référence à un astre bien connu de tous et qui nous est nécessaire. Et pour « Ludivine », bah c’est justement parce que c’est « divin »…. Bref, revenons à nos moutons !

Bien que faisant parti du groupe de jeunes, elle ne les accompagne pas. Elle a vraisemblablement encore quelque chose à faire dans cette bâtisse. La grande question, c’est « quoi ? ».

*Peut-être qu’elle va m’aider à chercher le chat ?.... ou alors peut-être qu’elle veut que l’on fasse plus ample connaissance ?*

Je vais vous passer les divagations qui vont suivre cette idée des plus perverses que je viens d’avoir….

Je suis soudain ramené à la réalité (oui je sais ça fait déjà 3 fois en peu de temps…) par la question que cette demoiselle pose à son auditoire sur un ton qui refroidit légèrement mes ardeurs.

-
Qui êtes-vous ?
- Je suis un gens/une personne. déclame le jeune homme trônant sur son escalier, toujours en souriant, avant de reprendre en me regardant, content de lui. Ton chat est partit en haut dans la chambre où la porte est ouverte…. Et il est partit s’installer sur le lit plein de poussières, soit dit en passant…

A ce moment précis, je ne peux m’empêcher de penser qu’il est atteint de déficience neurale. Puis je repense à ce satané chat… Quelle saleté, quand même... Il m’a fait traversé la moitié de la ville et comme si cela ne suffisait pas, il me nargue maintenant en se tapant une sieste ?...J’ai bien envie de la passer au fil de mon épée en Chara-Nari… Mais avant ça, je vais jouer le mec civilisé. Je remercie le jeune homme et me tourne vers la jeune fille.

-
Tate Seigi, lycéen à la Majiku Akademi, serveur et cuisinier à temps partiel au café Cat’s Eyes, pour vous servir ‘’mademoiselle‘’ ... ?

/HRP/ Légende de dialogue : - normale, *pensée*, ‘’en français dans le texte‘’ /HRP/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Echolls
Sing to me
avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 22
Date d'inscription : 23/02/2013

Votre personnage
Nom de votre Chara: Pandora
Relations:

MessageSujet: Re: Peur panique [LIBRE]   Sam 16 Mar - 14:28

Lucy ne fronça un peu les sourcils, décidément, elle n'appréciait pas cet humain normal mais il semblait assez sombre, faire naitre un oeuf X chez ce gars ne devrait pas être particulièrement difficile, par contre pour l'autre … Euh … Tataisseiguy ? Ah non, ça devait être son nom et prénom alors … Ta Teseygi ? Zut … Elle et les noms asiatiques c'était pas toujours ça mais la voyant réfléchir, son Shugo Chara rigola doucement et lui murmura :
-Ta-té c'est son nom de famille et Sé-i-gui son prénom.

Elle décomposait ça de manière à ce que sa maîtresse comprenne mieux et puisse ne pas se tromper dans la prononciation à l'avenir. Enfin bref, cet inconnu venait donc du même lycée quel ? Elle ne l'avait jamais vu jusqu'à présent, en plus il travaillait à temps partiel, quel perte de temps. Elle passa sa main dans ses cheveux d'un geste vif puis sa mini-elle vint se poser sur son épaule, repliant ses grandes ailes d'oiseau noir dans son dos.

Donc, si nous devions résumé la situation; Lucy était entrée ici pour jouer les dures devant ses potes, elle avait rencontré un Purificateur de Tamago qui s'était ensuite fait percuter par un gars avec un elfe puis un humain normal était sorti de l'ombre. Maintenant elle essayait de leur prendre un Oeuf X et Chara X pendant qu'un chat perdu dort sur un lit à l'étage … Mais oui, bien sur, c'est une situation parfaitement normale !

Puisqu'elle voulait jouer les méchantes, autant commencer par le plus facile, elle s'exclama donc en fixant l'humain :

-Et toi l'inconnu ? Tu es lycéen ? Ou tu fais l'école buissonnière ?

Pendant ce temps, Pandora vola jusqu'à Seigi et leur dit avec un doux sourire angélique :
-Allons chercher votre chat !

[HRP - Désolée que mes posts soient si cours comparait au votre T-T]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kearney Flickerman
Moi, je sais qui je suis. Et toi????
avatar

Masculin Nombre de messages : 657
Age : 24
Localisation : Juste en face de toi. ^^
Date d'inscription : 28/12/2009

Votre personnage
Nom de votre Chara: C'est quoi ça?
Relations:

MessageSujet: Re: Peur panique [LIBRE]   Sam 16 Mar - 17:58

Comme quoi je vous disais que j'étais trop gentille il y a des moments. On essaye d'être sympa avec les autres ( quoi que moi quand je dis sympa c'est surtout pour squatter la conversation des autres) et voilà comment on vous remercie! Bon le cuistot qui s'appelle Tate Seigi (Au passage je l'appellerais seulement Seigi, et ce, qu'il le vieille ou non) ou au moins il m'a remercier pour l'information mais sans plus. (Genre, la prochaine fois il peu ce démmerder tout seul!). Ensuite tu as la verte (Oui, parce qu'elle a les cheveux vert caca doigt) qui essaye de me faire peur en me demandant si je suis Lycéen et si je fais l'école buisonnière. D'ailleurs, quesqu'ils ont tous avec cet expression à la noix? Bon d'accord, on comprend tous que école buisonnière veut dire sécher l'école. Mais il n'y a pas de buisson en réalité! (Quoi que... ça n'a rien à voir mais bon..) et ensuite sécher les cours.... quoi? Genre, tu prend un sèche cheveux et tu sèche tes cours parce qu'ils ont tomber maladroitement dans l'eau. (Genre tu te dis qu'ils te font chier). Et quand tu dis *Mes arents m'ont vu sécher les cours* alors là c'est tout autre chose.... (Ma théorie est nul, je pense... en plus je m'écarte du droit chemin à case de cette expression.). Bon de toute façon, pour comprendre tout ces expression à la noix, tu as interêt déjà à comprendre la langue sinon tu es dans la merde.

- Peut être les deux.

Dis je en la fixant, avec un air blasé. (Genre, quesque ça peut bien lui foutre. Je ne lui pose aucune question, donc qu'elle viens pas me poser des questions qui ne lui regarde pas!) Sérieux les gens. Ils ont que ça à faire. Et elle? Elle est Lycéenne ou elle fait l'école buissonnière? Quoi que, si tu es Lycéen et que tu n'est pas en cours, automatiquement tu fais l'école buissonnière! Mais surtout Kearney, ne fais aucune remarque. En plus, j'ai déjà cet air blasé sur le visage, ce qu'il veut dire que ces questions qu'elle me pose j'en es rien à foutre. Et que si elle m'en pose d'autres comme ça, il faudra que je les esquives. Sérieux, j'ai horreur des gens comme ça, qu'ils se mêlent des affaires des autres!
En fait j'ai pas réagi, mais je suis dans la même école que le cuistot. (Sauf que j'y suis quasi jamais donc tant mieux)

[HS: T'inquiète, je suis pareil ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seigi Tate

avatar

Masculin Nombre de messages : 17
Age : 30
Localisation : En cuisine....
Date d'inscription : 28/02/2013

Votre personnage
Nom de votre Chara:
Relations:

MessageSujet: Re: Peur panique [LIBRE]   Lun 18 Mar - 22:07


Et encore un magnifique vent, presque plus glacial que le précédent…. Quelle déception… Elle ne fait même pas attention à moi… Pourtant, je ne peux m’empêcher de penser que derrière cette attitude froide et asociale, il y a une jeune femme fragile… Bon d’accord, je m’avance un peu en pensant ça, mais c’est une intuition… Et puis il y a quelque chose qui me pousse à affirmer ça… Enfin bref !

J’assiste à un magnifique lissage de cheveux de la part de la demoiselle, puis alors qu’elle se tourne vers l’énergumène toujours dans ses escaliers pour le questionner d’avantage, le petit ange aux ailes noires virevolte dans ma direction, en souriant.

-
Allons chercher votre chat ! me dit-elle.

Un peu jaloux de l’intérêt que la demoiselle porte à l’autre jeune homme, je suis à contrecœur la boule de plumes et entreprends de monter les escaliers, territoire déjà occupé par l’anonyme de service. En passant à hauteur de l’étudiant sans nom, je le remercie de vive voix une nouvelle fois pour son aide, tout en inclinant la tête en un semblant de signe de soumission.

-
Merci encore !

Me voila finalement en haut des escaliers et je m’enfonce donc dans le couloir en face de moi. Semblant sans fin à cause de l’obscurité y régnant, je me rends vite compte qu’il fait un angle droit vers la droite à 40 mètres du palier de l’étage. Je continue donc ma progression, passant devant plusieurs portes, dont certaines entrouvertes, mais n’aperçoit toujours pas cette satanée bestiole.

-
Alors comme ça, vous travaillez dans un café ?
- Oui! Le Cat’s Eyes! Il est situé à la limite du campus, près de l’internat.
- Ah ! Je crois que j’ai déjà entendu les amis de Lu en parler. Ils y vont régulièrement si je me souviens bien.
- Effectivement… Ils sont réglés comme une horloge, dis-je en souriant. Ils viennent tous les samedis à la même heure. Par contre, je ne vous ai jamais vu avec eux. En tout cas, vous êtes les bienvenus, si jamais vous voulez y passer.

Perché sur ma tête, je sens la nervosité grandissante de Khor.

-
Khor ? Tout va bien ?
- ……. Je le sens pas……
- Comment ça ?
-Je sais pas….. Y’a un truc qui me dérange…. Un mauvais pressentiment… En tout cas, c’était peut-être pas une bonne idée de la laisser seule avec ce mec…

A ce moment précis, nous passons devant une chambre et un miaulement se fait entendre. Je m’arrête net et tourne la tête dans la direction d’où il provient… Et là, que vois-je ? Ce satané félin fugueur en train de me défier une nouvelle fois… Et c’est sans vraiment réfléchir que je m’élance vers le lit où il trône. Surpris, le chat n’a même pas le temps de dire ouf que je suis déjà sur lui, soulevant un nuage de poussière dans la pièce….


/HRP/ On fait tous court là... Désolé de faire intervenir Pandora, si tu veux modifier (enlever ou rajouter) des trucs dis le moi ^^' /HRP/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Echolls
Sing to me
avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 22
Date d'inscription : 23/02/2013

Votre personnage
Nom de votre Chara: Pandora
Relations:

MessageSujet: Re: Peur panique [LIBRE]   Lun 18 Mar - 22:42

Si un regard pouvait tuer … Ce mec serait déjà mort depuis bien longtemps !! Elle détestait ce genre de personne, ça l'iritait plus que tout au monde mais bon, il suffisait simplement d'attendre que Pandora revienne pour un petit Chara-Change afin de faire comprendre à ce jeune homme qui elle était. Et justement, son Shugo Chara profita que Seigi s'attaque au chat pour revenir au près de sa maitresse, à peine eut-elle commencée à descendre les escaliers qu'elle activa le Chara-Change. Une rose naquit alors pour la troisième fois sur la main de la demoiselle, à l'aide de ce petit tatouage elle était capable de bien des choses. S'approchant de l'inconnu avec une certaine hostilité, elle l'agrippa par le col en le foudroyant du regard, faisant peur à sa mini-elle qui se jeta à son épaule :
-Non Lucy ! Il ne faut pas être violent ! Tu fais juste ce que tu as à faire et on s'en va …

Lucy hésita puis soupira, lui collait son poing dans la figure était vraiment tentant ... Finalement elle libéra lentement l'une de ses mains pour l'approcher de la poitrine du garçon, à l'emplacement de son cœur. Une onde noire s'échappa alors de sa paume par vague rythmée et vint tranquillement pénétrer le corps de l'étranger. Avec son Chara-Change, elle ne pouvait qu'amplifier des sentiments qui existaient déjà, la peur, la douleur, la tristesse, la colère, la jalousie, le désespoir et j'en passe ... Elle avait le pouvoir de démultiplié les malheurs se trouvant au fond des gens et ainsi faire naitre un Oeuf X.

Ça marchait aussi dans le sens inverse mais cette fois avec un seul sentiment positif, l'espoir. C'était juste ce qu'il fallait pour purifier un Tamago en faite. Cependant, la jeune fille n'avait encore jamais utilisé cette partie de son pouvoir, ça n'avait pas vraiment d'intérêt pour elle. Coulissant son regard vers sa Shugo Chara qui souriait, elle la regarda faire apparaître une toute petite boîte en bois entre ses mains, préparant à récupérer l'œuf X qui sortirait. Par sadisme ou fierté, la demoiselle murmura au jeune homme sans arrêter son action :

-Aucun humain n'a encore réussis à résister …

Après quelques minutes d'attente, la petite créature magique aux ailes noires s'exclama soudain avec un air inquiet en se posant sur son épaule, sa boite toujours dans ses paumes :
-Il va revenir …

Elle parlait de Seigi et de son Shugo Chara certainement … Il est vrai qu'elle n'avait pas particulièrement envie de se battre avec quelqu'un pouvant également utiliser un Chara-Nari … Si il pouvait en utiliser un … Cependant, Lucy ne maitrisait pas encore totalement son pouvoir c'est pourquoi cela prenait du temps, c'était aussi un peu douloureux pour elle qui avait toujours l'impression de se vider de ses forces …


Dernière édition par Lucy Echolls le Ven 29 Mar - 22:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kearney Flickerman
Moi, je sais qui je suis. Et toi????
avatar

Masculin Nombre de messages : 657
Age : 24
Localisation : Juste en face de toi. ^^
Date d'inscription : 28/12/2009

Votre personnage
Nom de votre Chara: C'est quoi ça?
Relations:

MessageSujet: Re: Peur panique [LIBRE]   Ven 29 Mar - 19:53

Pourquoi me regarde t-elle de cette façon? Ne me dis pas que c'est à cause de ce que je viens de dire? Et quesque j'ai encore dit,moi? Rien de spécial d'après moi. Au pire, j'en suis sûre que c'est mon attitude. Je le sais bien, je le sais même très bien que j'énerve beaucoup de personne rien cas cause de ça. Mais c'est plus fort que moi, je préfère réagir bêtement et jouer un autre personnage que moi même. Et tout ça ç cause de mon vrai caractère. Je ne veux pas qu'on se mêle de ma vie privée. Je les toujours été. Avant je croyais pouvoir rester en retrait de tout les autres et ne pas me mêler de tout. Mais depuis plusieurs années maintenant, je sais, j'ai compris qu'on a tous besoin de présence d'être humain. J'ai changer petit à petit, et ça je le sais aussi. Je suis devenu comme ça à cause de tout mes problèmes. En fait, c'est un moyen de défense je crois. Je me défends contre les autres de cette manière. Je fais l'imbécile, je me fais montrer immature,... hors ce n'est pas le cas. J'énerve beaucoup de personne, surtout les adultes. Je ne peux pas vivre sans relation, tout comme tout les être humain. Du coup, j'ai décider du jour au lendemain d'avoir ce caractère. Car non seulement il me permet d'être proche des autres, mais aussi d'être loin des autres.

Je regarda le cuistot monter les escaliers avec un sourire, celui qui veux tout dire. Après tout, j'étais venu ici pour être tranquille. J'aurai du rester cacher et ne pas me mêler de la situation. Mais est ce que c'est vraiment *mêler*? Après tout je n'est pas été personnel, je ne leur et pas poser de questions inutile. Alors, pourquoi cette fille me regarde comme ci elle allait me tuer d'une minute à l'autre? Pourtant, cela ne me faisait nullement peur. M'excuser, ce n'est pas moi. Surtout quand je ne sais pas de quoi je dois m'excuser. Les gens qui ne m'aiment pas et qui me déteste, en réalité je ne les déteste pas car je n'est pas toujours des avis sur les autres. Je ne veux pas les juger alors que je ne les connais pas,eux, et leurs problèmes. Mais pourquoi me regarde t-elle comme ça? Quesque j'ai dit, ou fait pour qu'elle s'est mis en colère comme ça contre moi? Oui, son attitude me le dis bien. Elle est en colère, et je ne sais pas pourquoi et c'est là le problème.

Soudain , elle s'agrippe à mon col en me foudroyant du regard. Quoi? Là on aurait pu voir un air étonné sur mon visage. Elle est imprévisible, tout comme moi. J’avais vraiment pensé et crus qu’elle allait me taper, mais ne le fis pas. Puis, elle lâcha son emprise. Autre étonnement de ma part. Mais pourquoi suis-je autant étonné en une journée ? Et surtout en un lapse de temps ? A la place, elle approcha sa main au niveau de ma poitrine et…. Tout deviens flou. Je ne sais pas ce qui se passe mais… j’avais l’impression de revoir mes souvenirs les plus tristes et les plus sombres….

-Aucun humain n'a encore réussis à résister …

Voilà ce que j'avais entendu de sa bouche alors que j'étais,d'après moi, dans un état second. Combien de temps sait écrouler? Des secondes? Des minutes? Des heures? Des jours? Je n'en sais rien, et franchement en ce moment, je n'avais pas la tête à ça,j'étais ailleurs.....?

[HR: Désolé de mon retard,j'espère avoir compensé votre attente avec mon RP,même si c'est plus dans ces pensées que ça se passe ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seigi Tate

avatar

Masculin Nombre de messages : 17
Age : 30
Localisation : En cuisine....
Date d'inscription : 28/02/2013

Votre personnage
Nom de votre Chara:
Relations:

MessageSujet: Re: Peur panique [LIBRE]   Lun 15 Avr - 20:40


Alors que la poussière se dissipe légèrement, je sors de la chambre dans un concert d'éternuements et de toussotements, tenant le fugueur fermement. Se débattant frénétiquement, ce satané félin fugitif finit par se lasser. Lui coulant un regard victorieux, je ne peux m’empêcher de sourire.

*Alors ! Qui c'est le lion maintenant ?*

Et là, comme s'il avait lu mes pensées, il tourne la tête vers moi et me décoche un sourire presque dément (oui pour un chat sourire c'est déjà dément.. alors imaginez !), avec une lueur dans les yeux qui feraient frémir Chuck Norris. Puis il ouvre la gueule lentement, avec toujours ce regard me faisant comprendre que la bataille n'est pas fini. Et puis, il la referme sèchement sur ma main.

Hurlant de douleur, je tombe a genou en essayant d’empêcher le sang de couler. Khor file vers la chambre et déchire le drap en une bande pour venir me panser ma plaie ouverte.


- Seigi ! Ça va ?
- Ouais ça va, ça aurait pu être pire.... Mais il m'a mordu jusqu'à l'os cet enf**** !

Le cherchant du regard, je le vois assis à quelque pas de là, se léchant la patte avant. Puis il relève la tête vers moi et je peux presque lire dans ses yeux un truc du genre : « Voilà ce qui arrive quand on se frotte a plus doué que soi et qu’on n’est pas préparé à toute les éventualités… ». Puis il se redresse et pivote pour partir en direction des escaliers, d’un pas lent semblant dire : « Bon ce n’est pas tout ça, mais moi je n’ai pas que ça à faire… Alors si tu veux bien m’excuser, je vais pendre congés… ».

- Tu perds rien pour attendre toi…. J’aurais ta peau !

Et je me jette à la suite de l’animal, qui, sentant toute la haine et l’envie de meurtre qui s’échappe de moi, accélère la cadence. Bifurquant à chaque embranchement, le chat pénètre dans toutes les pièces de l’étage, cherchant à me ralentir en renversant tout ce qui se trouve sur son passage : pots de fleurs, tableau, chaise, table (bon là c’est moi qui l’éjecte pour ne pas ralentir…), meubles, etc.

Esquivant tant bien que mal, je perds peu à peu du terrain sur la bête qui finit par prendre la direction de l’escalier. Arrivant en haut des marches, il bouscule un balai qui traînait par là, saute et atterris sur la tête du jeune homme, puis prends appui sur celle de la jeune femme pour bondir à nouveau en direction de la porte. Le talonnant presque, je retiens de justesse un cri de rage à l’approche de l’escalier, évite le balai, mais me prends les pieds dans le tapis et m’envole par-dessus les escaliers. J’ai à peine le temps de me rouler en boule dans les airs.


- ÇA VA FAIRE MAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAL !



/HRP/ Désolé j'ai fait court mais je suis un peu en manque d'idées en ce moment.../HRP/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Echolls
Sing to me
avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 22
Date d'inscription : 23/02/2013

Votre personnage
Nom de votre Chara: Pandora
Relations:

MessageSujet: Re: Peur panique [LIBRE]   Mar 16 Avr - 16:17

Lucy se sentait désormais un peu faible et une douleur passait dans son épaule pour longer dans son bras et finir dans sa main … C'était vraiment désagréable mais heureusement, bientôt elle aurait enfin ce qu'elle désirait, un Oeuf X. Pandora s'agitait dans son dos et cela la stressait un peu, elle n'aimait pas la sentir si nerveuse … Elle le lui fit d'ailleurs comprendre par un petit son qui la fit arrêter de gémir.

Alors qu'elle était presque à la fin, elle entendit un cri qui la fit sursauter fortement et interrompre son activité. Regardant autour d'elle, elle comprit bien vite qu'il s'agissait de Seigi en haut et qu'il semblait avoir des problèmes avec son chat. La jeune fille agita la tête pour revenir à son travail, rapprochant sa main de la poitrine de l'humain normal, c'est à ce moment que son Shugo Chara se précipita sur son épaule pour intervenir :

-Arrêtes Lucy ! Tu vas te faire du mal !

Sa mini-elle avait raison, elle n'avait plus la force, si elle tentait à nouveau elle risquait de s'évanouir. Soupirant un peu excéder, elle fixa le jeune homme face à elle, avec un peu de chance, le processus se ferait de lui-même, de toute façon, elle l'avait déjà bien assez emplis de malheur. Tapant sur ses cuisses elle chercha à se relever et c'est là qu'un félin bondit sur la tête de l'humain puis sur la sienne. Lucy regarda ensuite l'animal filer tout en se relevant lentement.

La suite fut encore plus étrange, Seigi se jeta de l'escalier en poussant un cri. Pandora se cacha les yeux pour ne pas le voir s'écraser comme une crêpe et sa maîtresse esquissa un sourire amusé en se dirigeant vers la porte de sortie. Posant sa main dans l'encadrement, elle se tourna vers le cuistot avec un air vaguement inquiet :

-Tu ne t'es pas fait trop mal ?

Elle n'allait bien sur pas l'abandonner si il s'était casser quelque chose mais si jamais il commençait à lui poser des questions sur l'autre … Elle préférait être prête à fuir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kearney Flickerman
Moi, je sais qui je suis. Et toi????
avatar

Masculin Nombre de messages : 657
Age : 24
Localisation : Juste en face de toi. ^^
Date d'inscription : 28/12/2009

Votre personnage
Nom de votre Chara: C'est quoi ça?
Relations:

MessageSujet: Re: Peur panique [LIBRE]   Jeu 18 Avr - 19:51

Mon regard s’arrêta d’être flou quand je réagis à un fabuleux cris qui me fit relever la tête. Et tout ça pour quoi ? Pour voir le cuistot s’étaler la figure contre le mur plus loin. Il a voulu faire Batman ou quoi ? J’étais genre super perplexe en regardant la situation tout en étant encore troublé. Franchement je ne sais pas trop ce qui sait passer mais…

Non rien. Il ne faut pas s’inquiété, tout va bien ! Enfin, grosso-modo. Mon regard alla vers la fille aux cheveux vert qui alla voir si il allait bien. Et quand je dis « Il » c’est bien de Seigi que je parle. Puis, mon regard se posa sur le chat qui était revenu de l’extérieur à l’entrée de la porte. Celui-ci regardait le garçon bien installer. Un sourire amuseur alors vint sur mon visage. Je sais reconnaitre ceux qui sont imprévisible. Il y a ceux qui le sont de nature, comme le miaou qui se présente assis à l’entrée, et il y a des tricheurs, comme moi.

Je m’approche du chat. Celui-ci me regarde toujours assis tout en se méfiant de moi. Ce qui est bien normal, je le comprends parfaitement. Je m’étais arrêter à environs deux mètres de lui et il me regardait toujours avec ce regard. Enfin, je m’accroupi et le regarda dans les yeux tout sérieux tout comme lui le faisait maintenant avec moi. J’aurai pu le regarder avec un regard félin, mais je n’en avais pas envie car j’étais encore secouer de ce qui c’était passer tout à l’heure. Mais que c’est t- il vraiment passer ? Je n’en ai aucune idée, et je préfère de ne pas le savoir.

Je continuais de le fixer et lui aussi me fixais. Mais disons que je le fixais sans vraiment le fixé. J’étais perdu. Je ne dis pas que j’ai jamais été perdu. Au contraire, cela met arrivé bien souvent mais…

Non rien, laissez tomber. Le félin c’était approcher plus près vers moi, cette fois ci il ne restait plus que quelques centimètres d’équart entre nous deux. Je le regarde toujours assis mais plus près de moi. Il n’était plus méfiant, sont regard était plutôt curieux. C’est à ce moment là que j’ai compris.

- Je vois.

Dis-je tout haut tout en continuant de le fixer. Je sais ce que c’est que d’être orphelin et de passer entre les mains de tout le monde sans vraiment trouver une vrai famille. J’étais tellement fasciné par ce chat que je ne m’intéressais a plus personne, je restais la, accroupie à quelques centimètres du chat avec le même regard que le minou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seigi Tate

avatar

Masculin Nombre de messages : 17
Age : 30
Localisation : En cuisine....
Date d'inscription : 28/02/2013

Votre personnage
Nom de votre Chara:
Relations:

MessageSujet: Re: Peur panique [LIBRE]   Lun 29 Avr - 20:42



Atterrissant dans un fracas monstrueux qui normalement devraient alerter les voisins alentours, je réduis en morceaux les quelques meubles se trouvant en face de l'escalier. Heureusement pour moi, Khor a eu le réflexe de faire un Chara-Change éclair. Juste avant de m'écraser, un bonnet vert apparaît sur mon crâne tandis qu'un bouclier bleu se matérialise dans mon dos. Et c'est donc ce bouclier qui a percuté les meubles. Puis dans le nuage de poussières et de bois, le Chara-Change s'annule. Bon certes, je me démolis quand même le dos, je m'écorche un peu le visage et je me retrouve un peu sonné.


- Seigi ! Ça va, rien de cassé ?
- Kof... Kof... Ouais, ça va....dis-je en balayant la pièce du regard.

Sentant encore la douleur de la morsure, amplifiée par la chute, je me lève difficilement en entendant la voix de la jeune fille provenant de la porte de sortie. Je remarque le jeune homme assis dans un coin de la pièce et à côté de lui, le chat........ LE CHAT ?????


- Chat... chat.... chat.... Chacapuce... Chacripan... Chaleté....dis-je en m'approchant en mode zombie.

Perclus de courbatures, j'avance difficilement vers ma chible.... euh "cible" pardon. Croulant sous la douleur, je finis par m'échrouler à quelques pas et me met sur le dos... euh m'écrouler.


- Chabandonne.... Tu as gagné ce coup-ci. Dire qu'à la base, je devais juste aller faire des courses...


/HRP/ Désolé de faire si court alors que je mets du temps à répondre... /HRP/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Echolls
Sing to me
avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 22
Date d'inscription : 23/02/2013

Votre personnage
Nom de votre Chara: Pandora
Relations:

MessageSujet: Re: Peur panique [LIBRE]   Mar 30 Avr - 14:36

Finalement, Seigi semblait simplement sonné et bien que sa démarche était un peu … Etrange, il n’avait pas l’air de s’être cassé quelque chose. Pandora en souffla de soulagement pendant que Lucy l’observait silencieusement, suivant son avancement vers le félin et l’inconnu. Elle avait sur les lèvres un léger sourire mais c’était difficile de savoir si il s’agissait de sadisme ou d’amusement.

Et puis finalement, le jeune homme s’écroula sur la sol en balbutiant des mots que la demoiselle n’écouta pas, elle fixait l’autre, celui qui avait apprivoisé le chat avec tant de facilité, elle avait se regard intense et transperçant, elle cherchait à comprendre si son travail avait réussit ou échoué. Perdu dans ses pensés, elle se fit ramener sur terre par une douleur cinglante dans son bras qu’elle vint saisir de sa main opposée.

Son Shugo Chara se tourna aussitôt vers elle avec un air alarmé et se rapprocha d’elle en la questionnant, le regard inquiet :

-Lucy ! Tu vas bien ?

La jeune fille la repoussa d’un sec mouvement de la main et reprit un air normal, serrant les dents pour cacher sa douleur. Elle dit ensuite, d’une voix serrée par la douleur :
-On devrait l’emmener à l’hôpital.

Par ce on, elle voulait dire IL devait l’emmener à l’hôpital, Lucy ne voulait pas resté avec cet autre possesseur de Shugo Chara, c’était trop dangereux, surtout si il était un purificateur comme le Gardien de tout à l’heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kearney Flickerman
Moi, je sais qui je suis. Et toi????
avatar

Masculin Nombre de messages : 657
Age : 24
Localisation : Juste en face de toi. ^^
Date d'inscription : 28/12/2009

Votre personnage
Nom de votre Chara: C'est quoi ça?
Relations:

MessageSujet: Re: Peur panique [LIBRE]   Dim 5 Mai - 13:12

- Chat... chat.... chat.... Chacapuce... Chacripan... Chaleté...

Qui est ce qui parle en langage des chats ? Curieux, mon regard aux alentours pour regarder c’est qui qui parlait en langage des chats Je regarde d’abord la fille, non ce n’était pas elle car elle regardait le jeune homme. Du coup je regarde Seigi et…. C’est bien lui qui parle le langage des chats. Alors là, je lui tire mon chapeau ! (Même si j’en est pas). Enfin, il s’écroula par terre.

Je regarda le chat, apparemment il avait l’air d’être content que la poursuite était enfin terminer ( Ou alors il était déçue, aller savoir je ne sais pas déchiffrer les expressions des chats, moi). Bref, je me leva pratiquement au même moment ou cette foutu fille tenait son bras. Franchement, elle, je ne sais pas ce qu’elle a et je m’en fou royalement. Bien entendu, je fis semblant de ne pas l’avoir vu.

-On devrait l’emmener à l’hôpital.

Elle rigole là, j’espère ? Pourquoi elle ne le ferait pas elle-même ? C’est pas de ma faute si il est comme ça. En plus c’est lui qui a sauté du haut des escaliers. (Ou un truc du genre)

- Sans moi.

Dis-je en la regardant et en souriant comme-ci rien ne c’était passer (comme au début quand je me suis incruster, quoi). Puis, je me mis à prendre la direction des escaliers quand…. Ce foutu chat vint se frotter contre mes jambes. Euh… c’est moi il est devenue collant ce chat ? Mon regard alla ensuite sur Seigi toujours allongé par terre. Bah, d’un sens… je ne vais pas le laisser planter là, non ? Je fis demie tour et me mis à croupie devant lui. Et du bout d’un de mes doigts je me mis à toucher l’une de ses joues en disant :

- Seigi Tate, t’es mort ?

Dis-je avec plein d’ironie et un sourire amuseur sur mes lèvres. N’empêche imaginez que en réalité il est mort. (Alors là, je suis dans la merde). Mais non , il respire encore ! (Je crois). Et là, je me reçoit un miaulement du chat. Mais oui ! Genre je demande au jeune homme s’il est mort et c’est le chat qui me répond….tout va bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peur panique [LIBRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Peur panique [LIBRE]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Amanda tu es là et je n'est plus peur ... » | Libre
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Obama en chute libre ...
» Vent de panique au Collège St-Paul (koté sa pralé mezanmi)
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shugo Chara RPG - Dans un autre Monde... :: Ville :: Bâtiment abandonné Maudit-
Sauter vers: