Shugo Chara RPG - Dans un autre Monde...

Ce forum est tiré du manga Shugo Chara. Le H/Y/Y est autorisé.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Amnésiaque cherche rencontre... percutante! [Libre!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Amnésiaque cherche rencontre... percutante! [Libre!]   Ven 23 Nov - 20:50

"Ma tête..."

J'ai le crâne en compote. Une envie de rester coucher ici qui traîne dans ma tête. En même temps, va savoir pourquoi, mon instinct sur-développé me murmure avec toute sa délicatesse que se réveiller dans un parc, avec le vague sentiment de s'être fait rouler dessus par un régiment de BMW, ça le fait moyen. A cela s'ajoutent ruminements de Dowasure, maugréant une fois de plus une mauvaise conduite que je ne me souviens absolument pas avoir eue.

"Eh... ça va, pas la peine de crier..."

Réflexion faite, je me rappelle pas de grand chose en fait. Je lève une main vers mon crâne et commence à masser mes tempes. Non de... qu'est-ce que je fous là? Je lève la tête vers le ciel, le soleil est haut; sans doute est-il midi ou plus, ou moins, j'ai jamais été vraiment calé en astronomie.

"Et pourquoi tu n'es pas finalement retourné chez elle pour dormir!? Hein, franchement!? Ne te rends-tu pas compte du sang d'encre que je me suis fait moi, pendant que tu végétais sur ce banc!"

On dirait ma mère. Tiens, ma mère! ... Ah non. Fausse alerte... Enfin bref, je n'ai même pas le courage de lui répondre. Pourquoi faire de toute manière? Je n'ai pas la moindre idée d'où je suis ni même de ce que je suis censé faire. A part me lever. Et peut-être manger.
Dowasure s'égosille en voletant tout autour de moi. Je me relève de sur le banc où j'ai très certainement passé la nuit - et une bonne partie de ma journée et passe ma main dans mes cheveux. Je repense à elle. Enfin le pronom qu'a employé Dowasure. Car je n'ai pas la moindre idée de qui il peut bien être en train de me parler. Bon d'un autre côté j'ai une vague image d'une fille bizarre, avec une espèce de tenue en cuir... Non je dois confondre. De toute manière, pas le courage de réfléchir.


"Bah allez arrête de te faire du mourrons, on va juste bouger un petit peu d'ici, histoire de se trouver à becter et ensuite..."

Mais je n'ai pas vraiment le temps de finir ma phrase qu'en avançant, la tête tournée vers Dowasure qui a, à présent, entamé plusieurs pirouettes d'agacement sur lui-même, je percute quelqu'un, indéfinissable, tandis que je chute sur la personne, sentant en moi revenir l'envie de dormir, ici, sur un(e) inconnu(e).
Revenir en haut Aller en bas
Mizuki Aikawa
Master Of Game, Name Me Joker ✖
avatar

Féminin Nombre de messages : 49
Age : 21
Localisation : Bouh~
Date d'inscription : 14/10/2012

Votre personnage
Nom de votre Chara: Akemi
Relations:

MessageSujet: Re: Amnésiaque cherche rencontre... percutante! [Libre!]   Sam 24 Nov - 22:48

    Juste par curiosité, lorsque vous vous réveiller le matin quel est le premier mot qui vous viens en tête? Le tout premier, celui qui annonce la sortie d'un sommeil profond, aussi profond que les abysses elles-mêmes, celui qui signifie que votre conscience revient à vous. Pour certains c'est une chanson, celle d'un réveil ou encore celle qui est restée dans la tête la veille avant que la personne ne s'endorme; d'autre une insulte pour avoir était réveillé et d'autre qui ont l'esprit vide.
    Aujourd'hui c'était le cas de Mizuki, elle s'était réveillée l'esprit vide. Aucune pensée ne lui était encore passée par la tête. Elle était couchée dans son lit, ses cheveux d'un bleu... Spécial étaient lâchés et éparpillés sur la surface du lit. Elle s'était retournée sur le dos et mit ses bras le long du corps en regardant le plafond de ses yeux, qui grâce à la luminosité prenaient une couleur bleu ciel. Elle portait son pyjama noir à rayure rose, noir comme sa couverture qui lui recouvrait le corps. Elle resta un moment dans cette position en clignant seulement des yeux puis elle se redressa pour s’asseoir.
    Elle regarda ensuite sa table de chevet où son Shugo Chara avait l'air encore endormi dans son oeuf. Son réveil affichait 9h du matin mais elle ne réagit pas tout de suite. Elle regarda ensuite ses mains et soupira.


    -Akemi, tu dors?

    Elle se retourna vers son Shugo Chara et compris qu'elle parlait toute seule. Elle sentit un nerf se contracter par l'énervement de sa bêtise. Ce n'est pas tout le temps qu'elle parlait à son Shugo Chara alors quand elle lui adressait la parole, elle aimerait bien que le petit être soit au taqué. Et surtout elle se demandait pourquoi elle avait était aussi lente au réveil, est-ce que ça présager quelque chose?

    -Raah! M'énerve! Akemi, réveilles-toi! Je vais sortir et si tu n'es pas prête ne pense pas que je vais t'attendre!

    Celle-ci sorti de son oeuf en gémissant à moitié réveiller et se posa sur l'épaule de Mizuki en lui disant "Au moins tu m'as prévenue". C'est vrai qu'habituellement la jeune fille sors sans prévenir son petit gardien qui est ensuite obligée de la rattraper.
    Mizuki la déposa sur la table de chevet en lui disant qu'elle allait se préparer. Elle se doucha, se sécha les cheveux qu'elle attacha en queue de cheval avec un frange sur son front puis s'habilla d'une robe marron à bretelles décorée d'un ruban blanc qui entouré son buste. Elle mit ensuite de petites chaussures marrons et un gilet blanc. Lorsqu'elle eut fini elle reprit Akemi et la déposa sur son épaule le temps qu'elle se réveille.
    Comme petit déjeuner elle prit seulement un croissant qu'elle partagea avec Akemi qui était non seulement réveillé mais qui était aussi très énergique. Elles décidèrent de se promener dans les magasins et faire les boutiques pour changer du travail à la bibliothèque. Elle en profita pour acheter une jupe et une écharpe. Quand enfin elle sortie du centre commercial elle remarqua que le soleil était à son zénith. Même son ventre le lui faisait remarquer, un ventre qui s'appelait Akemi et qui commençait à l'énerver à force de lui tourner autour avec ses plaintes. Elle l'attrapa et lui lança un "Urusei" avant de se diriger vers un stand de pain aux haricots rouges. Elle en commanda 4 au cas où puis elle décida d'aller manger dans le parc pour profiter du bon temps.
    Lorsqu'elle entra dans le parc elle s'arrêta sur un objet brillant qui était en fait un collier en argent avec un pendentif en forme de demi-lune dans lequel était incrusté un petit diamant. Elle continua sa marche tout en regardant le collier alors que son Shugo Chara chantait de sa petite voix mélodieuse une chanson idiote sur les beignets aux haricots rouges.
    Le collier était très beau et en plus le diamant reflétait des couleurs arc-en-ciel grâce au soleil. Mais d'un coup elle fit tomber ses sacs ainsi que le collier quand elle fut percuter par une personne qui tomba ensuite sur elle. Elle voulut repousser la personne mais elle était non seulement plus grande mais aussi plus lourde qu'elle.


    -HAA!? Je rêve ou il est en train de s'endormir?!

    Elle essaya de le poussait en lui criant dessus quand enfin Akemi sortit de ses rêveries pour venir lui demandait si ça allait.

    -Comment veux-tu que j'aille? Manquait plus qu'un imbécile ne tombe sur moi! Oy! Réveilles-toi!

    Elle le poussa de ses mains en tendant les bras et regarda le visage de la personne qui lui était tombé dessus. Il était pâle et ses cheveux tout comme ses yeux à demi ouverts étaient sombres. Elle le relâcha sous la pression et soupira avant d'essayer de le jeter sur le côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amnésiaque cherche rencontre... percutante! [Libre!]   Dim 25 Nov - 2:00

Ah... C'est tellement doux...

-Oy! Réveille-toi!

Non, réflexion faite, ça n'a rien de doux. En fait, j'ai plutôt une impression de déjà vue. Oui, je me rappelle. Je devais avoir dans les 4 ans.. hum, 5 ans... Euh non, en fait je n'en ai pas la moindre idée. Par contre je revois parfaitement la tête de mon père, tandis qu'il me soulevait en l'air, me faisant ''l'avion''; dans ces moments-là, je me souviens que je voyais sous mes yeux mes mèches, déjà trop longue à l'époque, masquer partiellement le visage de mon père.
Et maintenant, je revis cette scène en live. Je sens mon corps s'élever légèrement, je vois mes mèches bleu foncé défilé sous mon regard embué. Pourtant, il me semble que derrière mes cheveux, il y a un visage, rendu flou par mon sommeil, mais encadré de taches.... bleu pétrole? Je rêve pas, j'écrase un être à la chevelure bleu pétrole.
La tache se rapproche rapidement de moi, tandis que mon corps retourne en contact avec le sol... ou plutôt sur l'être. Vue la mollesse de mon matelas de fortune, je dirais plutôt que j'écrase une fille. Confirmation est faite alors que je vois une longue mèche bleu pétrole devant mes yeux. J'entends un soupir et sens une nouvelle pression sur mon corps.


-Eh... t'es super confortable en fait...

La tutoyer me parait tout naturelle de par notre proximité du moment. Mais je n'ai pas le temps de me réveiller que Dowasure me saute sur le crâne et se saisit d'une mèche au sommet de ma tête pour commencer à me tirer en arrière.

-Arrête d'écraser les inconnus! Et si tu l'étouffais, comment tu veux que j'arrange les morceaux moi!

J'ai la vague impression que mon cuir chevelu s'en va rejoindre l'herbe verte du gazon, tandis que je me positionne à genoux, pour me relever, au dessus de la jeune femme. Je baisse mes yeux, totalement réveillé par la douleur, sur son visage. Je l'aime bien j'crois. Ou en tout cas, ça me change. En bref, je dirais qu'elle a une bonne tête.

Je lui décoche un sourire tout ce que j'ai de plus sincère - le genre que Dowasure me reprocherait sûrement de charmeur.
Elle me décroche la mâchoire d'une baffe retentissante et cinglante - le genre que Dowasure féliciterait sûrement comme splendide et mémorable.
Revenir en haut Aller en bas
Mizuki Aikawa
Master Of Game, Name Me Joker ✖
avatar

Féminin Nombre de messages : 49
Age : 21
Localisation : Bouh~
Date d'inscription : 14/10/2012

Votre personnage
Nom de votre Chara: Akemi
Relations:

MessageSujet: Re: Amnésiaque cherche rencontre... percutante! [Libre!]   Lun 26 Nov - 0:42

    Non elle ne rêvait pas, il était bien en train de dormir sur elle. Mais c'est qu'il avait l'air à l'aise en plus! Aucune gêne, et dire que ce genre de personne existe! Il avait sur son visage un air angelique, comme elui des enfant innocents ou rêveurs! Attendez il n'était quand même pas en train de rêver alors qu'il était en train de marcher juste avant! Mizuki commençait a s'énerver, après tout elle n'avait pas l'habitude qu'une personne l'approche autant et surtout de cette manière. Elle était distante en général, ayant du mal avec les autres. En même temps son caractère en est la cause. Hautaine, froide... Qui voudrait approcher ce genre de fille?
    Bon il avait pas l'air de vouloir se réveiller, abandonnant la lutte, elle attendit un moment puis se rendit compte qu'il reprenait conscience.


    -Eh... t'es super confortable en fait...

    -Ha?! Pour qui est-ce que tu te prends?!

    Intérieurement Mizuki était très gênée, elle aurait même pu rougir si elle n'était pas énerver ou insensible à ce genre de choses. Et puis, qui l'autoriser à la tutoyer? Certes il avait l'air un peu plus âgé qu'elle mais ce n'était pas une raison. Enfin peut-être pas la seule, on pouvait dire que la distance jouait son rôle. D'un coup, l'inconnu était tiré en arrière par ses cheveux par la petite voix qui lui faisait des reproches.

    -Arrête d'écraser les inconnus! Et si tu l'étouffais, comment tu veux que j'arrange les morceaux moi!

    Mizuki ne fit pas trop attention au Shugo Chara, surtout qu'elle sentit ensuite une sorte de délivrance quand le jeune homme se leva. Elle pouvait enfin respirer librement, même si elle affichait une petite grimace. Elle expira et se releva quand elle croisa le regard de don ancien fardeau. Celui-ci souriait normalement comme si de rien n'était. Elle devait bien avouer que c'était un joli sourire innocent, charmant, éclatant mais elle attendait surtout des excuses. Elle ferma les yeux puis d'un coup elle lui donna une bonne claque avec toute sa force avant de se lever et de serrer les poings.

    -Bakaa! Comment peux tu afficher un sourire bête alors que tu viens de me tomber dessus! Tu aurais pu t'excuser au moins!

    Elle prit son sac de la boutique de vêtements puis s'en alla énerver sans se retourner. Elle marcha un petit moment en marmonnant des petites choses comme "Mais a quoi il pensait cet imbécile?", "Aucune excuse!" Et même "Je devrais porter plainte!". Pendant ce temps son Shugo Chara essayer de la calmer puis elle lança à Mizuki:

    -Je peux au moins avoir mon pain au haricot?

    Elle acquiesça puis quand elle regarda ses mains elle remarqua qu'elle n'avait pas son sac de pain. Elle resta un moment silencieuse puis avant de refaire marche arrière en direction de Rinji. Quand elle y arriva, elle le vit assis en train de manger un des pains comme si de rien n'était. Elle avait du le faire tomber dans l'herbe lors de sa chute et l'avait ensuite oublié tout comme le collier d'ailleurs. Mais ce détail ne lui vint pas a l'esprit, tout ce qu'elle voyait c'était que l'inconnu qui lui était tombé dessus était en train de manger un truc qui lui appartenait et qu'il avait un Shugo Chara. Elle s'approcha de son visage et le regarda tout en essayant de maîtriser sa colère pour ne pas trahir son côté calme.

    - Quand vas-tu apprendre à réfléchir par toi même?! Peux tu me dire pourquoi es-tu en train de manger quelque chose que j'ai achetée?

    Elle lui arracha le sac des mains en lui laissant celui qu'il était en train de manger et en donna un à Akemi qui n'en pouvait plus d'attendre. Elle alla ensuite en direction de Dowasure pour partager et faire ses salutations. Ce que Mizuki jugea d'inutile, même si elle se demandait bien pourquoi le Shugo Chara et le maître étaient si différent l'un de l'autre. Après tout c'était un peu comme Mizu et Akemi. Elle haussa les yeux aux ciels et regarda froidement Rinji. Elle voulut reprendre son chemin mais Akemi refusa de bouger soi disant qu'elle voulait se faire de nouveaux amis. Ce qui n'était pa vraiment le cas pour la Velikonoce, elle décida cependant d'aller s'assoir sur le banc pour manger son pain.

    -Oy! Comment tu t'appelle? A moins que tu ne préfère que je continue a t'appeler "Baka"?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amnésiaque cherche rencontre... percutante! [Libre!]   Mar 27 Nov - 21:19

Sur le coup, j'avoue, j'ai rien compris. Déjà je me suis pris une baffe. Du genre qui fait mal, tout ça, je ne me souviens plus trop de comment je l'ai dit alors référez-vous à la dernière fois que je vous ai parlé.
Sur ce, la jeune fille s'est levé. Elle avait une apparence qui me rendait tout chose, des cheveux extrêmement longs et d'une belle couleur bleu-vert. De dos, je pouvais bien deviner que ses formes devaient tout aussi intéressante, même si pour le moment, j'ai surtout droit à une masse de cheveux en guise de tableau. Tant pis. La jeune femme part en pestant que j'aurais pu m'excuser.


-Euh... pardon?

C'est un réflexe, mais j'ai comme l'impression que c'est un peu trop tard pour ça. Je suis un peu étonné quand même, s'énerver tant que ça pour une stupide chute et un peu de lenteur? Qu'y puis-je au fond, je n'ai jamais été bien vif, ce n'est un secret pour personne. D'après Dowasure en tout cas, et vue la science infuse que mon petit compagnon a, je veux bien le croire sur parole.
Ainsi, la jeune fille disparait de mon champ de vision. Pourtant, il reste un sac par terre. Je lance un faible ''Eh...'' histoire de la prévenir, mais elle me snobe royalement. Dommage. Je m'apprête à me lever pour lui apporter son sac, lorsque ce dernier s'ouvre sur quelques pains fourrés aux haricots rouges. Tant mieux.
Lorsque la nourriture se présente sous mon nez, il se passe toujours dans mon crâne une alchimie des plus délicate et complexe qui en fait s'avère bien simple: La nourriture et moi sommes quelque peu reliés. Nous nous devons de fusionner. Et comme nul petit pain n'est encore parvenu à m'absorber, je m'en charge à leur place, m'octroyant le droit de les dévorer jusqu'au dernier.
Malheureusement pour moi, la furie est de retour et s'empresse de m'arracher le sac des mains. Si mon estomac avait eu des yeux, il lui aurait lancé un regard tellement noir que les charbonniers du nord serait passé pour de blanches colombes à côté. *Incise de Dowasure dans les pensées de Rinji: Mais qu'est-ce que tu racontes encore...*


- Quand vas-tu apprendre à réfléchir par toi même?! Peux tu me dire pourquoi es-tu en train de manger quelque chose que j'ai achetée?


-Bah en fait tu vas rire... mais j'ai la dalle.


Elle ne rit absolument pas en fait. Elle m'adresse à la place un regard des plus meurtriers avant de nourrir son petit Shugo Chara... ainsi que le mien. Ce dernier repart dans quelques folles spirales de délectation, en gigotant.

-Ah c'est bon, c'est bon, c'est bon!! Oh je vous remercie gente dame! Je me nomme Dowasure! Et vous, si ce n'est pas indiscret? Après tout, si nous nous connaissions, soyez sûr que je m'en souviendrais, ahahaha!

La voix pompeuse, mielleuse et un peu trop vieillotte pour moi de Dowasure résonne dans mes oreilles. Il n'y a pas à dire, lui et moi, c'est le jour et la nuit. Il y a des jours où je suis même un peu jaloux de la mémoire de Dowasure et de son éloquence naturelle. Mais pas aujourd'hui. Vue en tout cas l'envie de fuir que je lis sur la jeune femme.

Je vois bien qu'elle essaie de s'enfuir en fait. Ma fois, tant pis. Ah, non. Finalement, elle reste. Son petit Shugo Chara joue la carte des nouvelles rencontres. Sympa! Le moins qu'on puisse dire, c'est que ce fut une rencontre... percutante! En tout cas, je vois bien qu'à contre-coeur, la jeune femme vient se poster en face de moi, assise sur un banc, moi qui suis à même le sol, à manger mon pain aux haricots rouges dans la position la plus hamsterrienne que je puisse avoir.


-Oy! Comment tu t'appelle? A moins que tu ne préfère que je continue a t'appeler "Baka"?

-Euh... bah, en fait, Dowasure m'appelle régulièrement comme ça... Alors je risquerais de te confondre avec...

C'est marrant, je n'ai pas l'impression que la comparaison lui fasse particulièrement plaisir. Ou alors elle doit avoir des problèmes de constipations.


-Hum alors... euh je m'appelle... Oui attends... Rinji ouais! Enfin, dans le doute, tu peux m'appeler Rinji.

J'entends derrière moi Dowasure qui, bien que discutant avec le petit Shugo Chara, avait écouté d'une oreille attentive mes quelques mots et plaquait à présent sa main sur son visage. Je n'ai jamais trop bien compris pourquoi il faisait ça.


-Euh... je suis désolée pour les petits pains... Je ne me souviens pas exactement de mon repas d'hier... ou d'avant-hier... En fait, je ne me souviens pas avoir manger depuis un petit bout de temps.


L'image d'un bouillon avec des petites pattes en formes de romanji me traverse vaguement l'esprit. Mais en fait, je crois que c'est une pub que j'ai vu à la télé hier. Ou il y a 10 ans. Je me souviens plus trop.

-Enfin... j'ai pas une excellente mémoire en fait... mais je suis pas méchant hein...

Ayant fini de manger, je lève mon visage vers la jeune femme pour l'étudier d'un peu plus près. Elle fronce les sourcils d'étonnement.

-T'es super joli en fait.

Un peu secoué par la réaction de la jeune femme, je cherche dans ma mémoire son prénom. N'y trouvant rien, j'en déduis que je ne dois pas la connaître. Au pire, elle ne semble pas bien méchante. Elle tape juste un peu, mais vue comme elle n'est pas bien grande, je devrais avoir l'avantage si ça tourne au vinaigre. Un coup d'oeil sur sa frêle stature. Quoique ça doit faire mal, des ongles de filles.

-En fait... tu t'appelles comment, madame aux cheveux de la mer?

Dowasure se replaque la paume de la main contre le visage.
Revenir en haut Aller en bas
Mizuki Aikawa
Master Of Game, Name Me Joker ✖
avatar

Féminin Nombre de messages : 49
Age : 21
Localisation : Bouh~
Date d'inscription : 14/10/2012

Votre personnage
Nom de votre Chara: Akemi
Relations:

MessageSujet: Re: Amnésiaque cherche rencontre... percutante! [Libre!]   Dim 9 Déc - 16:38

    Tiens, le Shugo Chara s'était présenté et elle n'avait même pas fait attention. Elle inclina la tête avec un petit "enchantée", elle avait peut-être l'air méchante mais elle était tout d'abord polie. Il était mignon et il avait l'air d'avoir la tête sur les épaules contrairement à son propriétaire. Et sa tenue de magicien laissait penser que son rêve était intéressant et assez original.
    Rinji quant à lui regarda Mizuki afin de lui répondre. Tout en lui donnait l'impression qu'il était inoffensif, sa façon de parler et de bouger. Dit plus familièrement je dirais qu'il est à l'ouest mais si je devais utiliser de belles paroles, je dirais qu'il était un garçon innocent et adorable. Malheureusement on pouvait aussi croire qu'il ne savait pas vaiment y faire avec les étrangers, les filles ou alors seulement avec Mizuki. Car en effet elle n'aime pas se faire comparer et surtout pas à un Shugo Chara, déjà qu'elle se considère supérieure a un humain. Akemi se présenta à son tour en inclinant la tête et en faisant un coucou à Rinji.


    -Hum alors... euh je m'appelle... Oui attends... Rinji ouais! Enfin, dans le doute, tu peux m'appeler Rinji.

    Mais qu'est-ce qu'il avait à hésiter? Elle lui avait seulement demander son prénom, pas de résoudre une formule de mathématiques complexe.

    -Euh... je suis désolée pour les petits pains... Je ne me souviens pas exactement de mon repas d'hier... ou d'avant-hier... En fait, je ne me souviens pas avoir manger depuis un petit bout de temps. Enfin... j'ai pas une excellente mémoire en fait... mais je suis pas méchant hein...

    Bref, elle avait décidée de l'appelé par son prénom pour ne pas qu'il la confonde avec son Shugo Chara. Ce qui était possible vu cet attitude, il ne pouvait pas mentir. Elle finit a son tir son pain aux haricots et regarda en direction des Shugo Chara. Petits comme ça, ils n'avaient toujours pas fini leur pain et en plus ils dicutaient en même temps. Mizuki comprit qu'elle allait passer un moment avec ce Rinji sachant que Akemi voudrait restée avec eux. Elle pourrait bien entendu mais elle allait le lui reprocher pendant un long moment, et elle n'avait rien a faire aux côtés de quelqu'un qui passe ses journées a bouder.
    Bon bah, elle avait plus qu'à discuter avec les lui. Les silences pesants c'est pas pour elle. Soit, elle le regarda puis remarqua qu'il était en train de la fixer ce qui l'étonna un peu. Un petit silence s'installa où elle eu le temps elle aussi d'observer son visage blanc et ses yeux profond. Il le brisa en premier avec une simple phrase qui la fit quelque peu sursauter.


    -T'es super joli en fait.

    Mizuki rougit légèrement toujours sensible aux compliments puis tourna la tête en lui demandant ce qui lui prenait. Il restait silencieux comme si il était concentré. Elle rajouta un petit "merci" alors que celui-ci continuer de l'étudier. Elle posa un doigt sur son front en le poussant légèrement et lui demanda qu'est-ce qu'il regardait.

    -Ça ce fait pas de regarder les gens de haut en bas!
    -En fait... tu t'appelles comment, madame aux cheveux de la mer?

    Son doigt s'éleva légèrement et ce fut l'ongle qui toucha son front. C'était pour lui causer une petite douleur car Mizuki ne supportait pas qu'on lui parle de la couleur de ses cheveux. Elle avait toujours l'impression que c'était une critique comme le faisait les petits en classe lors de son enfance. Certes, c'était du passé mais pour Mizuki, ces souvenirs refont surfaces quand on lui en parle. Elle ne savait pas si ce surnom Rinji était une critique, un compliment ou alors un surnom qu'un amnésique lui aurait donner. Elle décida donc de le prévenir.

    -Évites les surnoms ayant un rapport avec la couleur de mes cheveux bak... Rinji!

    Elle retira son doigt et eu un petit sourire discret en voyant la trace de son ongle sur le front de Rinji. Elle tourna vivement la tête et aperçu au loin des oiseaux qui volaient, rien d'intéressant. Malgré le beau temps le parc était vide et tout ça a cause des nouvelles technologies. Les enfants restent scotchés a leur télé, consoles et autres au lieu de sortir respirer le grand air. Enfin bref, elle regarda ensuite Rinji pour se présenter remarquant qu'elle avait oubliée de le faire. Aussi elle préférée qu'il l'appelle par son prénom plutôt qu'à un surnom similaire à "madame aux cheveux de la mer".

    -Au fait, moi c'est Mizuki. Je suis une folle évadée d'un asile psychiatrique, je crois. La plupart des gens ne me croit pas quand je leur dit que je communique avec les Aliens! La preuve: une fois je buvais une soupe aux légumes et ce sont les carottes qui ont flottés alors qu'on sait tous que le céleri est plus léger a moins que c'était des poireaux... Et le même jours un bus et passer avec une affiche ou il y avait un alien en photo, a côté il y avait écrit "Mars attaque"! C'est un signe. J'ai été prévenu et élue en tant que messager. Je peux leur parlait de toi si tu veux.

    Elle avait dit ça d'une voix monotone sans expression sur le visage quoique, elle avait un air convaincu. Elle avait dit ces bêtises pour voir si il allait la croire ou qu'il allait rire. Elle n'avait aucune idée de quel serait sa réaction face a ses pseudos révélations.

    -Et pour le pain... Ce n'est pas grave, de toute manière il y'en avait assez pour quatre.

    Elle regarda le sol et aperçu le collier qu'elle tenait en main avant sa chute avec Rinji. Elle se baissa et pendant qu'elle y était elle s'assit par terre près de l'amnésique en gardant quelque peu ses distances afin de pouvoir l'esquiver si il tentait de tomber une seconde fois sur Mizuki pour une quelconque raison. Elle le prit dans sa main puis pensant au parc vide elle tendit le collier à Rinji.

    -J'ai trouvé ce collier par terre à l'entrée du parc et je me demandais s'il appartenait à quelqu’un qui était encore ici. Ça te dis quelque chose? A moins que... Mais oui la lune. Ils nous attendent la bas, ça doit être un rappel.

    Pendant ce temps Akemi était en grande discussion avec Dowasure, mais qu'est-ce qu'il avait à se racontait alors qu'ils se connaissaient à peine. C'était aussi une chose que Mizuki enviait à sa Shugo Chara, elle pouvait parler pendant tout une journée sans être à cours de sujet. Tant mieux! Elle n'avait pas entendu les bêtises de Mizuki sinon elle l'aurait vraiment cru folle.


[HS: J'ai introduit un de mes défis, j'espère que ça ne te dérange pas ^^']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amnésiaque cherche rencontre... percutante! [Libre!]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amnésiaque cherche rencontre... percutante! [Libre!]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cherche RP libre {débutant}
» Je cherche un Rp libre
» cherche skinneur
» Obama en chute libre ...
» Cherche un échappement akrapovich pour RMZ 450 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shugo Chara RPG - Dans un autre Monde... :: Ville :: Parc-
Sauter vers: