Shugo Chara RPG - Dans un autre Monde...

Ce forum est tiré du manga Shugo Chara. Le H/Y/Y est autorisé.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Non je n'ai pas peur des fantômes enfin presque... [Privé avec Kearney]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hanayo Neji
Les apparences sont parfois trompeuses
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 25
Date d'inscription : 31/10/2012

Votre personnage
Nom de votre Chara: Taiyo
Relations:

MessageSujet: Non je n'ai pas peur des fantômes enfin presque... [Privé avec Kearney]   Lun 5 Nov - 0:35

Les cours se terminent et ma tranquillité aussi, depuis que je suis arrivé dans cette académie chaque personne à qui j'ai le malheur de parler plus de 5 minutes me fait subir un véritable interrogatoire. Stop j'ai besoin d'air !Pfouu si j'aurais su je me serais présenté à l'académie sous l'identité d'Hanayo Neji, au moins j'aurais eu un peu plus la paix. Mais non les nouveaux gardiens intriguent les gens et ils veulent tout savoir sur eux comme si c'était indispensable... En plus si mes sources sont bonnes c'est censé être l'inverse, les gardiens doivent tout savoir sur les élèves de l'académie et veiller à ce qu'ils ne changent pas leur chara en chara x. Bref j'ai gardé mon calme et ma sérénité, ça fait partie de mon caractère après-tout, heureusement que je garde toujours de quoi me changer avec moi au cas où car j'aimerais rentrer à l'internat tranquille pour me changer avant d'aller au cours de théâtre. Mais on dirait que le temps en à décidé autrement et si je ne vais pas m'abriter je vais finir trempé jusqu'aux os, en plus ce n'est pas une pluie fine qui ne dure pas longtemps qui tombe mais une vraie averse !Vu l'état du ciel et les nuages gris foncés qui l'encombrent y'en a pour un bon moment... Je cours devant moi sans regarder où je vais et finis par constater que je suis entré dans un bâtiments les plus redoutés de la ville, on raconte à qui veut bien l'entendre qu'il est maudit, en tout cas une chose est sûre vu son état délabré il n'a pas été habité depuis des lustres !Taiyo ma chara en profite pour sortir de mon sac, démêlant ses longs cheveux blonds puis se pose sur mon épaule :

- Cet endroit est sinistre Kaname-kun, il ne me rassure pas du tout."

C'est vrai qu'il n'a rien de rassurant, je crois aux esprits mais moins aux fantômes, pour moi ce sont des balivernes, les morts sont dans un monde parallèle à celui des vivants et ils n'ont aucun intérêt à venir dans notre dimension !Je monte à l'étage en posant mes pieds pas trop brusquement sur les marches en bois de l'escalier en colimaçon, il a l'air ancien, le bois est humide et abîmé. Il y a des toiles d'araignées partout ici, une chance que je ne sois pas arachnophobe... Tiens il y a des photos épinglées au mur, je me demande de quelle année elles datent, au moins de 1972 vu la qualité, les couleurs ont terni avec le temps. Tout en regardant la photographie je dis à ma chara :

- Tu sais ce que l'on dit sur la photographie ? On dit qu'elle capture l'âme, que l'âme peut rester figée dans une photo."

- Tu racontes des bêtises c'est scientifiquement impossible !"

Répondit alors la chara blonde toujours installée sur mon épaule, mon sac de cours dont l'ance était mise sur mon épaule pesait un peu lourd mais ça allait quand même, du moment que je ne pensais pas à cette histoire de fantômes. Je ne dis pas que j'ai peur mais s'il y a bien une chose qu'il ne faut jamais faire, c'est communiquer avec l'au-delà, c'est très dangereux !Soudain j'entendis un grincement étrange, le regard que me lançait Taiyo me fit comprendre qu'elle n'y était pour rien et qu'elle n'avait pas quitté une seule fois mon épaule, mais alors nous n'étions pas seuls...?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kearney Flickerman
Moi, je sais qui je suis. Et toi????
avatar

Masculin Nombre de messages : 657
Age : 23
Localisation : Juste en face de toi. ^^
Date d'inscription : 28/12/2009

Votre personnage
Nom de votre Chara: C'est quoi ça?
Relations:

MessageSujet: Re: Non je n'ai pas peur des fantômes enfin presque... [Privé avec Kearney]   Mer 7 Nov - 17:51

J'ouvres mes paupières, la pièce ou je suis est plutôt sombre,pleine de poussières, d'araignées,... un endroit ou on aimerait bien, si on est maniaque, de nettoyer le plus vire possible. Je souris, un sourire sincère, un peu triste. Cette endroit, je le connais très bien. J'y viens quand je ne me sens pas très bien, ou quand quelque chose c'est passer...mais quoi encore? Rappelle toi Kearney,rappelle toi. Hum... a priori on m'a encore renvoyer à cause de mon attitude,je pense. Je suis venu ici, et vous savez c'est ou,ici? C'est un bâtiment qui a été abandonner... et soit disant,maudit. Ce qui est totalement faux, vu que j'y es resté plusieurs nuits et jours de suite pour voir un fantôme. Mais rien. De toute façon, l'au delà c'est comme Dieu, ça n'existe pas. Je le savais, en fait. Mais quand je suis une fois venu ici pour découvrir, c'était parce que je voulais que quelque chose arrive. Quelque chose, autre que la routine de tout les jours. Mais je pense surtout, que c'est parce que je n'y croit pas moi même que rien ne c'est passé. La preuve, je n'ai jamais fait aucun voeux, même étant plus petit. Je trouvais ça idiot, et encore aujourd'hui. J'ai toujours été comme ça, après tout la vie ne m'a jamais fait de cadeau, et je sais depuis longtemps qu'il faut travailler et avoir de l'argent dans cette société pour arriver à quelque chose sinon tu es dans la merde. Ce n'est pas pour rien que je ne fais que travailler, travailler pour rester à l'école, au lycée. Car aussi, on a besoin de diplôme... même pour ramasser les ordures dans la rues, et je n'abuse pas.De toute façon, je n'ai jamais compris ce système, je veux bien qu'il faut un minimum de connaissance mais de la a avoir un diplôme pour ramasser des ordures, c'est un truc que je ne comprendrais jamais. Car, même moi qui suis un simple étudiant, je sais faire ça sans problème, après tout pas besoin de réfléchir.

- Tu sais ce que l'on dit sur la photographie ? On dit qu'elle capture l'âme, que l'âme peut rester figée dans une photo.

C'est cette voix qui m'a fait perdre ce sourire et surtout m'a fait arrêter de réfléchir. L'âme peut rester figée dans une photo? Je n'y crois pas. Pourtant, j'aimerai bien y croire. C'était la voix d'un garçon, pas de doute. Je me mis position assis par terre tout en grinçant le sol. Ah, c'est vrai. Le sol de cette chambre grince énormément, mais confortable si tu n'a pas peur des fantôme,bien sur. Bref, la voix venait de l'extérieur de la chambre et le garçon avait l'air de parler tout seul car personne ne lui répondait. Je pouvais entendre le bruit de la pluie tomber sur la fenêtre de cette chambre, je regarda sur ma gauche.... en fait il y a un lit, mais je l'utilise jamais car il est plein de poussière, le pauvre. Je me mis debout, ce refit grincer le sol de la chambre une nouvelle fois. Aller aller! Je me mis a marcher quelque pas très lentement, mais qui continuais de faire grincer le sol. La porte était ouverte donc je n'avais aucun problème de grincement de porte, vu qu'elle aussi grinçait tellement qu'on les utilisait souvent. J'avança encore deux trois pas pour arriver dans le couloir sans aucun bruits cette fois ci. Je regarda sur ma droite, le garçon de dos. Il était à coté des photos. Et je peux vous révélez une chose? Il y a une photo de famille, dessus il y a un garçon qui me ressemble grandement. Hors, ce n'est pas moi vu que je suis orphelin. Ce garçon sur cette photo a l'air heureux avec sa famille. Moi, je n'est pas de famille. Et si maintenant j'ai été adopté, ma mère adoptif n'est plus de ce monde, quand à mon père adoptif.... Enfin bref.

- L'âme peut rester figée dans une photo, mais elle peut aussi rester dans le lieu ou il a vécu si il c'est passer quelque chose.....

Dis je pas trop haut, mais qu'il m'entende toute de même. D'ailleurs il m'a entendu car il sait vite retourner. Il a sursauté?

-... Il parait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanayo Neji
Les apparences sont parfois trompeuses
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 25
Date d'inscription : 31/10/2012

Votre personnage
Nom de votre Chara: Taiyo
Relations:

MessageSujet: Re: Non je n'ai pas peur des fantômes enfin presque... [Privé avec Kearney]   Mar 27 Nov - 0:34

Je fis volte-face, ce n'était qu'un élève de mon âge. Au moins ce n'était pas un fantôme c'était déjà ça !Taiyo soupira de soulagement, mon interlocuteur avait entendu ce que je disais à ma chara mais vu sa tête il ne devait pas en avoir... Il compléta mes dires en disant qu'un âme pouvait rester dans le lieu où elle a vécu s'il s'est passé quelque chose, tiens ça je ne le savais pas. Je pensais que les âmes hantaient l'endroit où elles avaient quitté leur hôte parce qu'elles n'étaient pas suffisamment en paix pour rejoindre les cieux... Il avait l'air sympa ce garçon et semblait bien connaître l'endroit, il se déplaçait comme s'il était chez lui, peut-être était-ce l'endroit où il se réfugiait quand il voulait avoir la paix... Comme si rien ne s'était produit je continuais à me déplacer prudemment dans le couloir tout en observant les photos d'époque puis me lassant rapidement je me tournais vers l'inconnu :

- Excellente remarque. Je connais une histoire, celle d'un hôtel qui a été fermé il y'a quelques années car il était trop dangereux pour les personnes extérieures. On disait que le doyen était très attaché à son hôtel et qu'il y'a bine longtemps son hôtel ne faisant plus assez de recettes devait être saisit mais il refusait de le vendre alors il y est resté jusqu'au bout, même si tout avait été coupé, chauffage, eau, électricité il est mort de froid dans son hôtel et un vieil appareil photo l'a photographié. La photo a été agrandie puis mise sous verre mais un jour le verre s'est brisé et l'âme du doyen s'est échappée jusque là enfermée dans la photo qui était protégée par le verre, il a chassé tous les clients et même le personnel de l'hôtel et l'a hanté à jamais. Après je ne sais pas si cette histoire est vrai mais beaucoup de gens disent qu'il ne faut jamais déranger un esprit."

Je regardais les photos mises sous verre, si cette histoire s'avérait être vraie je préférais éviter d'y toucher, imaginez que l'un d'entre eux se brise... Taiyo n'y croyait pas une seconde mais je sentais bien qu'elle me recommandait de ne pas tenter le diable. J'en avais oublié de me présenter tiens avec toutes ces histoires de paranormal, je ne sais pas si ça le branche mais bon commençons déjà par les présentations on verra pour le reste après, je m'inclinais à la chinoise face à lui puis me redressais un sourire aux lèvres :

- Kaname Neji ravi de te rencontrer, on dirait que tu viens souvent ici je me trompe ? Tu crois aux histoires de fantômes toi ? Ah et tout à l'heure je ne m'adressais à personne je parlais pour moi-même, je le fais quand je m'ennuie, enfin si ça peut te rassurer je ne le fais pas souvent. Cet endroit est sinistre et calme à la fois, on raconte que c'est hanté, moi je n'y crois pas vraiment et toi ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kearney Flickerman
Moi, je sais qui je suis. Et toi????
avatar

Masculin Nombre de messages : 657
Age : 23
Localisation : Juste en face de toi. ^^
Date d'inscription : 28/12/2009

Votre personnage
Nom de votre Chara: C'est quoi ça?
Relations:

MessageSujet: Re: Non je n'ai pas peur des fantômes enfin presque... [Privé avec Kearney]   Mer 28 Nov - 23:27

Je ne suis pas méchant, heureusement. Tu croyais que j'étais quoi? Un fantôme,jeune homme? Quoi que, si j'aurai du être un fantôme je me demanderai bien quesque je ferai encore ici. Mais de toute façon, quoi que je fasse je crois que je ne suis jamais en paix. Et puis, un fantôme signifie "esprit" et esprit signifie "qu'on en a pas". Tout simplement. Le mot "esprit" est un truc religieux. La religion nous fait croire plein de choses, mais je pense surtout que c'est pour nous rassurer comme la question "Quesqu'il y a après la mort?". Moi je peux vous le dire: Rien! Le paradis, l'enfer, ça n'existe pas. Je suis désolé, mais sans notre cerveau, on ne bouge plus. Sans notre coeur, sans notre sang,sans nos veines,... Enfin, tout ce qui constitue le corps humain fait de nous un être vivant. Mais dans le corps humain il n'y a pas d'esprit. Car si on dit que c'est l'esprit qui contrôle notre corps, c'est faux! En réalité c'est notre cerveau qui nous dit ce qu'on doit faire. Chaque fait et gestes, chaque paroles. Parfois contre dit par notre subconscient , qui est pour moi: notre coeur qui fait que nous faisons des choses que notre cerveau ne voulait pas qu'on le fasse. Mais pourtant on le fait. D'ailleurs, croire aux fantômes c'est psychologique. Si tu y croit, tu as peur. Tu es effrayer. Mais la frayeur prive un homme de son jugement et lui ôte l'usage de ses sens de sorte qu'il croit voir et entendre des choses qui ne sont que de son imagination. D'ailleurs, le cerveau humain est un vrai mystère car on en connais quasiment rien.

Mais jeune homme, j'ai l'impression que tu crois un peu aux fantômes. Tu as sursauté car tu as été effrayer. Tu as été effrayer car tu y croit ne serais qu'un minimum à ces histoires. Tes dires me le confirme rien cas t'entendre parler d'une histoire de ce style. Pas que ça m'a ennuyer de t'écouter parler de fantôme, c'est juste que ces histoires ne m'intéressent pas vraiment, même si j'aime bien les écouter juste comme ça pour raconter ces histoires à d'autres qui seront effrayer. Je te regardais toi qui regardais les photos aux murs. Je le vois bien que tu essaye de ne pas les toucher. Pourtant, combien de fois je ne les es pas toucher,moi? Et pourtant, je suis encore la. De toute façon, il n'y a jamais rien qui se passe d'intéressant dans ma foutu vie. Métro,boulot,dodo. Voilà ce qui se passe. Je peux même perdre confiance en moi, en avoir marre, vouloir tout arrêter, je n'ai pas de but précis, ni de rêve précis. Mais je préfère rester indifférent vis à vis de mes propres sentiments et faire comme ci que tout va bien, alors que je me sens mal. Malgré tout, je te souris. En fait, c'est plus une habitude. Je sais immité toutes les expressions du visages humain et même jouer la comédie sans que les gens ne le remarque. C'est parce que j'ai toujours jouer la comédie, même si il y a des moments ou je me relâche. Sauf que la, je ne me relâchais pas, c'était un "vrai sourire" comme j'ai toujours l'habitude de faire... bien que je sois fatigué.

- Kaname Neji ravi de te rencontrer, on dirait que tu viens souvent ici je me trompe ? Tu crois aux histoires de fantômes toi ? Ah et tout à l'heure je ne m'adressais à personne je parlais pour moi-même, je le fais quand je m'ennuie, enfin si ça peut te rassurer je ne le fais pas souvent. Cet endroit est sinistre et calme à la fois, on raconte que c'est hanté, moi je n'y crois pas vraiment et toi ?"

- Si tu y crois, alors tu auras peur, si tu as peur tu perdras l'usage de tes sens inconsciemment. Cela te fera croire et entendre des choses qui ne sont en fait, que de ton imagination.

Dis je tout naturellement. Bien que j'ai l'impression de me répété, mais un homme averti en vaux deux comme on dit.

- Enfin, ça veut dire que je n'y crois pas,quoi. sourire amusé. Je m'appelle Kearney Flickerman, Kaname. Mais ce n'est pas pour autant que je m'inclina à la façon japonaise. J'entendis un orage éclaté. Et ben, on dirait qu'on est ici pour plusieurs heures si ça ne ce calme pas. Dis je tout en m'approchant de lui tout en évitant le plus possible les coins qui grinçaient avec agilité. Puis mon regard alla vers une des photos accrocher au mur, celle avec un petit enfant qui souriait et qui me ressemblait. Ma main se posa délicatement sur le cadre. Pourquoi? Parce que quand j'étais petit je riait jamais, je ne faisait confiance en personne. Encore maintenant, d'ailleurs. Ou du moins, juste mes parents adoptif, mais il ne m'en reste plus qu'un seul maintenant.... mais plus en très bon état,malheureusement pour moi. De toute façon, je n'ai jamais eu de chances dans ma vie, pour vous dire. Je relâcha ma main du cadre et regarda ce cher Kaname.

- Au passage, fait attention ou tu poses les pieds, il y a des endroits pas très solide. Ironiquement, sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanayo Neji
Les apparences sont parfois trompeuses
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 25
Date d'inscription : 31/10/2012

Votre personnage
Nom de votre Chara: Taiyo
Relations:

MessageSujet: Re: Non je n'ai pas peur des fantômes enfin presque... [Privé avec Kearney]   Sam 15 Déc - 22:38

Ainsi donc il s'appelait Kearney, pas courant comme prénom mais il le portait plutôt bien !Apparemment les histoires de fantômes n'avaient pas l'air de l’intéresser, il ne fit aucun commentaire sur celle que je lui avais contée, bah c'est vrai que ce n'est pas passionnant non plus comme sujet de conversation... Ce n'est pas ainsi que nous allons réussir à faire passer le temps plus vite, j'espère quand même que la météo va un peu se calmer quand même. Enfin comme dirait-on après la pluie vient le beau temps... Enfin toutes ces histoires de paradis, d'enfer et de fantômes m'ont toujours laissé perplexe, des gens racontent à qui veut l'entendre qui les ont vus de leurs propres yeux, peut-être que Kearney n'a pas tout-à-fait tord, peut-être est-ce dût au fruit de notre imagination et que l'homme n'arrive pas à se faire à l'idée qu'il n'y a rien après la mort... Cela ne nous empêche pas d'avoir peur de la mort, moi ça a été mon cas pendant un temps puis je suis passé à autre chose, pour moi il vaut mieux penser à l'instant présent et à rien d'autre, autrement on se fait du mal pour rien et puis la mort est naturelle, elle nous emporte tous un jour. J'ignore ce que deviennent les personnes décédées mais j'espère au moins qu'elles sont heureuses où qu'elles soient. Quoiqu'il en soit ils resteront dans nos mémoires, comme certaines célébrités qui ont marqué l'histoire et qui sont à présent plus de ce monde, et pourtant ils faisaient des merveilles, tout le monde les enviait, la gloire, la célébrité, l'argent, c'est ce que veulent la plupart des gens à présent... Moi je pense que ces envies ont leurs bons côtés comme leurs mauvais côtés, on a moins de temps pour soi, notre vie privée est violée, on n'a plus de secrets, je pense que ça ne doit pas être facile à vivre, surtout quand on doit s'inquiéter de l'opinion des gens... Ils ne se rendent pas compte de tout ce que l'on endure pour arriver à un tel résultat, je n'ai jamais compris cela, comment ils peuvent penser que monter sur une scène et s'exprimer devant un milliard de personnes est simple ? Ben tiens d'ailleurs il me vient une envie soudaine, une profonde envie de remonter sur scène et d’interpréter une chanson en imitant une autre voix, dans un cabaret, oui dans un endroit semblable à celui-ci, retrouver les lumières tamisées multicolores, les sons qui me sont familiers... Le public, oui cette foule de gens qui vous écoutent, les yeux rivés sur vous, quand vous sentez le feeling monter en vous au fur et à mesure que vous récitez les paroles comme un poème, quand votre voix résonne dans toute la salle accompagnée de cette série d'ondes et de bruits appelée musique si agréable à entendre, un costume de scène, une perruque, du maquillage, une nouvelle apparence, j'ai vraiment cela dans le sang, ça ne fait aucun doute. Mais j'aimerais retourner sur scène avec quelqu'un qui aime ça autant que moi chanter ensemble une chanson connue qui a marqué les gens, quelque chose des années 80 ou 90 par exemple, les meilleures années que je connaisse pour l'histoire de la musique oh ça oui, on en a connu des cultes, il y en a tellement que je m'abstiendrais de vous les citer... Je me tournais vers Kearney un grand sourire aux lèvres montrant ma motivation, Taiyo me regardait avec un petit sourire, elle me connaissait bien depuis le temps et savait déjà quel genre d'idée je m'étais mis en tête !

- Kearney je sais que c'est soudain mais ça te dirait d'aller chanter dans un cabaret avec moi ? Je suis apprenti comédien et je suis capable d'imiter n'importe quelle voix !"

Je fis quelques pas en zig-zag sur le sol évitant habilement les endroits risqués comme me l'avait conseillé ma connaissance, je m'approchais de mon sac posé au sol récupérais une perruque couleur chocolat coupée au bol avec une frange sur le côté la mit puis prit un air un détaché en imitant la voix de Kearney :

- Comme la tienne par exemple !"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kearney Flickerman
Moi, je sais qui je suis. Et toi????
avatar

Masculin Nombre de messages : 657
Age : 23
Localisation : Juste en face de toi. ^^
Date d'inscription : 28/12/2009

Votre personnage
Nom de votre Chara: C'est quoi ça?
Relations:

MessageSujet: Re: Non je n'ai pas peur des fantômes enfin presque... [Privé avec Kearney]   Jeu 20 Déc - 0:33

Aucun commentaire de sa part sur mon prénom. Je dirais plutôt qu'il reste perplexe. Bon , après tout j'ai un nom et prénom bizarre, mais moi je m'y suis fait et je le trouve même plutôt marrant. Puis même, je porte bien mon nom et ce depuis ma naissance. Je peux être un livre ouvert ou un livre fermé. Avant j'étais un livre fermé, maintenant je suis un livre ouvert. Pourquoi? Parce que j'ai plus d'expression sur mon visage. Et comme ma vie n'est jamais marrante, j'essaye de la faire un peu plus joyeuse malgré tout. Pas pour rien que j'imite aussi bien les expressions du visage. Encore mieux! Je pourrais devenir un acteur si je le voulais. Mais cela n'a jamais été un truc que je voulais faire. Tout d'abord je joue la comédie pour moi. Et puis le truc, c'est que personne ne sait vraiment quoi avec moi vu que je ne dis jamais rien à personne. A quoi ça sert? De toute façon je n'est pas vraiment d'ami. A l'école encore moins vu que j'y suis quasi jamais. Je pourrais juste vous dire que je suis connu pour être l'élève perturbateur de la classe/ voir de l'école. C'est pas compliquer, les prof ne savent pas me voir. Quand à mes patrons.... bon d'accord, si je faisais moins l'andouille au travaille et plus sérieux je ne serais pas ici en ce moment. Oui, je me rappelle pourquoi je suis venue ici. J'ai encore une fois été viré et ça va commencer à être chaud à trouver du travail si je me fais virer a chaque endroit ou je travaille. J'ai déprimé pas que pour moi et le fait que je n'aurai plus d'argent pour me payer l'internat et ces cours dont je vais quasi jamais. Mais c'est surtout pour mon père. Je travaille c'est surtout pour m'occuper de lui, il n'a plus que moi, je ne dois pas le laisser tomber. Mais l'alcool quand on déprime fait des ravages, il a besoin d'entourage. Mais que faire? Franchement, je ne sais plus quoi faire. La dernière fois que je les vu(c'est à dire hier soir) il dormait sur la table le verre à la main. Il ne savait même pas que je suis passer. Je lui es écrit une lettre pour le prévenir de mon passage, mais je doute qu'il la lise. Enfin bref, ma vie on s'en fou royalement et je laisse mes sentiments de coté, du moins les vrais ou peut être que la moitié. Revenons à nos moutons. Kaname eu un grand sourire aux lèvres. La mon visage faisait montrer ma perplexité à mon tour qui voulais dire "Quesque t'a a sourire comme ça,toi?". Mais bon ma perplexité était pour un court temps.

- Kearney je sais que c'est soudain mais ça te dirait d'aller chanter dans un cabaret avec moi ? Je suis apprenti comédien et je suis capable d'imiter n'importe quelle voix !"

Aller chanter dans un cabaret? Je me mis à rigoler. A vrai dire je n'est suivis que sa questtion donc jusqu'au mot: "moi". Mais je dois avoué que j'ai aussi entendu le reste de sa phrase. Mais j'avoue que la, c'est la première fois que quelqu'un me demande d'aller chanter dans un cabaret. A vrai dire je n'y avais jamais penser. Mais en même temps, je n'est pas que ça à faire de mes journée. J'ai déjà à peine le temps de faire mes loisirs. Et c'est quoi encore mes loisirs? Ah oui! La danse. Quesqu'il attend de moi? Que je lui dise oui? Je commença à diminuer de rigoler quand je le vis prendre son sac et prendre quelque chose d'origine inconnu dans son sac. Ah! Mais après réflexion c'est une perruque! Je dois avoué que ça lui va bien! Attendez! Il imite ma voix? Intéressant. Rien cas l'écoute de ma voix il peut l'imiter. A vrai dire, je ne suis pas surpris vu que je suis un peu comme un comédien "fantôme" si je puis dire vu que personne ne sait rien de rien.

- Comme la tienne par exemple !"

Je me mis à sourire d'amusement puis je me mis à l'applaudir en tapant dans mes mains doucement,sans insistance après ces quelques secondes d'applaudissement j'arrêta.

- Pour ta belle imitation, j'accepte de chanter avec toi dans un cabaret.

Je m'approcha du garçon et mis mon visage en face du sien je le regardais toujours avec amusement,sourire aux lèvres.

- Mais pour que ton personnage soit sans fail, tu dois le connaitre par coeur pour que ton jeu soit parfait.

Parole de comédien "fantôme". Mais ça voulait lui dire aussi qu'il ne connaissait rien de moi mais que justement même avec ma voix si il ne sait rien son jeu est nul car il ne se comporte pas comme moi. Connaitre son personnage et savoir pourquoi il en es la aujourd'hui. En gros, il faut aller chercher dans ses endroits les plus intimes de son coeur et de sa mémoire. Quand ce sont les autres, je m'en fou, quand c'est moi.... je n'aime pas trop tant que ce n'est que de l'imitation de la voix et rien de plus. Enfin bref, je lui fit un petit "tilt" sur le front avec mes doigts et détacha mon visage du sien.

- Mais au passage, je ne sors pas d'ici dans cette averse, d'autant plus qu'il fait de l'orage dehors. Je préfère cette endroit qui est un peu froid mais sec plutôt que d'être dehors tremper comme je sais pas quoi...

Dis je un peu plus sérieux mais une petite pointe d'irronie dans la voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanayo Neji
Les apparences sont parfois trompeuses
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 25
Date d'inscription : 31/10/2012

Votre personnage
Nom de votre Chara: Taiyo
Relations:

MessageSujet: Re: Non je n'ai pas peur des fantômes enfin presque... [Privé avec Kearney]   Ven 28 Déc - 1:37

Kearney avait l'air disons amusé par ma petite prestation, je retirais la perruque, bah si ça lui plaît tant mieux, en voilà au moins un qui sait apprécier mes centres d'intérêt à leur juste valeur. Je craignais qu'il ne me donne une réponse négative pour ma requête du cabaret mais non, au contraire celle-ci ne fit que de me motiver d'avantage puisqu'il semblait partant !Bon il aura besoin d'un peu d'échauffement et que je lui apprenne à imiter des voix féminines car je doute qu'il ait cette capacité mais je pense qu'il pourrait faire un bon comédien. D'ailleurs pendant que j'y pense, ne l'est-il pas déjà un peu ? Parfois on dirait dans sa façon d'être, je suis quasiment sûr que ce n'est pas une facette de sa personnalité, je ne sais pas ce qu'il cherche à cacher aux gens mais je ne suis pas dupe, après-tout ce n'est pas au vieux singe qu'on apprend à faire la grimace !Mais bon le trip s'arrêtait là si je ne trouvais pas un moyen de nous abriter car mon compère refusait de mettre un pied dehors sous peine de recevoir une douche froide, eh oui la pluie ne s'était pas calmée pour autant... Je me mis à farfouiller dans mon sac en quête d'un imperméable ou d'un ciré, ou mieux d'un parapluie, tant pis s'il était blanc avec des petits cœurs rouges, au moins on serait abrités. Allez quoi ne me dites pas que je suis sorti sans ? Aurais-je fait cette grave erreur ? Bon qu'une seule solution sortir tout mon fourbi pour affiner mes recherches, je finirais bien par trouver quelque chose... Je sortis donc tout ce qu'il y'avait puis au bout d'un moment mes doigts frôlèrent un petit sac je l'ouvris par curiosité et et sortis un ciré jaune citron, misère j'ai encore gardé ce truc ? Pour un costume de canari ce serait parfait mais franchement pitié ne me dites pas que je vais devoir l'enfiler ? Oh je l'avais oublié ce parapluie... A en juger ses motifs porter le ciré est moins honteux que se balader avec cette chose au-dessus de la tête, il faudra que je le rende à ma petite cousine d'ailleurs. Vous vous demandez sûrement quels étaient les motifs qui me choquaient autant ? Oh eh bien c'étaient des nuages enfantins avec un arc-en-ciel et vous vous rappelez la série 'Mon petit poney' moi oui puisque ma cousine ne jure que par ça, je vous jure c'est à en vomir des arcs-en-ciel... Bref un splendide poney de la série était imprimé dessus dans les tons de roses criards et violet milka, non je n'ai pas trouvé d'autres termes pour les décrire...
Je me tournais vers Kearney tandis que Taiyo était littéralement explosée de rire lui tendant le parapluie avec un air semi-blasé :


- Ne te fais pas d'illusions cette chose est à ma petite cousine de 4 ans, on ne risque pas de passer inaperçu avec ça..."

Je pris le ciré couleur citron puis me rendis compte qu'un smiley était imprimé au dos, fantastique. Je le montrais à ma connaissance.

- A moins que tu préfères enfiler ça mais je doute qu'il soit à ta taille..."

Je le déposais sur le rebord de la fenêtre puis rangeais le contenu de mon sac que j'avais déballé, je ne laissais que le parapluie et le ciré sortis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kearney Flickerman
Moi, je sais qui je suis. Et toi????
avatar

Masculin Nombre de messages : 657
Age : 23
Localisation : Juste en face de toi. ^^
Date d'inscription : 28/12/2009

Votre personnage
Nom de votre Chara: C'est quoi ça?
Relations:

MessageSujet: Re: Non je n'ai pas peur des fantômes enfin presque... [Privé avec Kearney]   Sam 5 Jan - 16:01

C'est marrant, on me prend souvent pour quelqu'un de bizarre, trop enfantin et tout le tralala. Mais qui aurait crus que un jour, on me proposerait à moi, Kearney Flickerman, d'aller dans un cabaret. Non franchement, jamais je n'aurai pensé qu'on m'aurait proposé ce genre de truc. Mais comme je suis quelqu'un qui n'a pas peur du regard des autres (ou du moins tout le monde pensent) je continue sur cette voie. Quelle voie? Bah voyons, comme ci je vous le dirais. Mais à mon avis, vous avez déjà la petite idée sur la question ( ou peut être pas ). Mais si je joue la comédie autant, c’est aussi parce que d’un autre coté c’est marrant. J’ai jamais aimé avoir une vie monotone, et si j’aurai pas jouer la comédie et tout le tralala je n’aurai même pas voulu m’en sortir. Ni pour moi, ni pour mon père. C’est égoiste, je l’accorde. Si je ne jouais pas ce personnage, je baisserai vite les bras. Mais au fond, je crois que j’ai quand même envie de ne pas baisser les bras et que c’est pour ça que je joue mon personnage à fond. C’est ainsi, je suis comme ça. Je sais aussi que l’être humain a besoin d’être entouré, je sais aussi que j’ai besoin d’être entouré. En gros je suis social ( ou peut être pas).

Bref, arrêtons de parler de moi. Autant le regarder sortir euh… tout son bordel qui avait dans son sac jusqu’à qu’il trouve un ciré jaune canari. Un sourire moqueur s’installa sur mes lèvres. Sérieusement, je le vois bien faire le canari dehors avec sa sur son dos. Puis, il sortit un parapluie…. Non la , je me demande si c’est lui le plus gamin entre nous deux, c’est pas possible ! Kaname me tendit le parapluie, à en juger son attitude ça ne vient pas de lui ( je crois). Bien entendu , je saisis le parapluie et regarda plus attentivement ce qui était dessus. Et…OH….. MON PETIT PONEY A MOI !!!!!

- Ne te fais pas d'illusions cette chose est à ma petite cousine de 4 ans, on ne risque pas de passer inaperçu avec ça..."

Je vois ça ! Bon , j’ai le choix on dirait vu que ma connaissance après avoir pris le ciré jaune me montra ce qu’il y avait derrière le dos, un beau smiley.

- A moins que tu préfères enfiler ça mais je doute qu'il soit à ta taille..."
- Bah, on peut toujours essayer, vu que j’ai le choix entre faire la petite fille qui aime mon petit poney ou faire le canari jaune dehors sous la pluie.

Dis je assez ironiquement mais un sourire d’amusement s’installa sur mes lèvres. Puis, je me mis a genoux, le parapluie en dessus de ma tête tenue bien fermement dans ma main droite.

- Aller papa, on y va?" Dis je en imitant une petite fille avec la voix de petite fille y tout y tout. Tout en essayant de lui donner la main en prime. Oui, je suis cingler et alors?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanayo Neji
Les apparences sont parfois trompeuses
avatar

Féminin Nombre de messages : 70
Age : 25
Date d'inscription : 31/10/2012

Votre personnage
Nom de votre Chara: Taiyo
Relations:

MessageSujet: Re: Non je n'ai pas peur des fantômes enfin presque... [Privé avec Kearney]   Dim 6 Jan - 17:36

Youpie je vais avoir l'air d'un petit caneton se promenant avec une petite fille fan de mon Petit Poney sous la pluie. Enfin c'est mignon un caneton surtout avec un habit jaune, il manquerait plus que le bec orange tiens, ça me rappelle une vieille chanson pour les enfants dont la danse consistait à se dandiner comme je ne sais plus quel animal, un oiseau je crois, pourquoi je ne me rappelle plus lequel ? Ce n'est pas un oiseau nocturne j'imagine difficilement des gamins faire 'hou hou !', peut-être un qui est un peu plus ludique et plus sympathique, les cigognes on leur dit déjà qu'elles apportent les bébés donc on raye de la liste, les hirondelles c'est gracieux et ça ne se dandine pas du moins j'en ai jamais vue le faire autrement je la croirais folle, pauvre bête. Oh mais oui !Ce sont les canards, ces oiseaux qui font 'coin-coin !' et qui remuent leur popotin en sortant de la marre, maintenant la musique commence à me revenir et les paroles avec... Je vois Kearney qui avait longuement hésité avant de finir par choisir le parapluie rose avec de jolis poneys avec des yeux aussi gros que des pêches et des crinières dignes des pubs de l'Oréal, et non ils ne le valent pas bien !Bref quand il faut y aller, il faut y aller !On va pas attendre l'apocalypse pour aller au cabaret si ? J'enfilais l'imperméable jaune citron puis mettais la capuche sur mon crâne pris mon sac m'assurant que Taiyo nous suivait bien et dévalais les marches du vieil escalier en bois, arrivé en bas j'attendis l'arrivée de ma connaissance, je me tenais en face de la porte d'entrée du bâtiment lorsqu'il arriva j'ouvris la porte et nous commençâmes à marcher sous la pluie, moi protégé avec mon habit jaune, lui également avec son parapluie de petite fille. Nous marchâmes le long de la rue on pouvait déjà apercevoir un cœur transpercé d'une flèche dans les tons rose vif surmonté d'un titre qui en disait long sur l'endroit où nous allions aller "Chez Nadine." je regardais Kearney pointant l'insigne du doigt :

- C'est là-bas. On s'échauffera pendant 1h avant de passer sur scène, Nadine est plutôt cool tu verras."

Expliquais-je avec un grand sourire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Non je n'ai pas peur des fantômes enfin presque... [Privé avec Kearney]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Non je n'ai pas peur des fantômes enfin presque... [Privé avec Kearney]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fin du rp : As-tu peur des fantômes? {Ok}
» Les tunnels/grotte/passage souterrain et la peur
» Un fantôme
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Qu'est-ce qui vous fait si peur dans le Hierophant?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shugo Chara RPG - Dans un autre Monde... :: Autres :: Corbeille :: RPs Finis-
Sauter vers: