Shugo Chara RPG - Dans un autre Monde...

Ce forum est tiré du manga Shugo Chara. Le H/Y/Y est autorisé.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un admirateur...? [Privé avec Nimako]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un admirateur...? [Privé avec Nimako]   Sam 18 Aoû - 22:45

Je m'étais souvent surpris à la regarder, virevoltant comme un papillon, toujours pleine de vie, le regard vif, l'esprit joyeux... Attendez on parle bien de Nimako Mosu là ? Et mon chara qui rabâchait tout le temps qu'elle me faisait tourner la tête, maintenant je comprends un peu mieux le fonctionnement du coup de foudre... Mais bon sang Akatsuki réveille-toi un peu !On ne tombe pas amoureux d'une fille rien qu'en la regardant !D'accord elle me plaisait mais je ne la connaissais absolument pas !Je ne lui avais jamais adressé la parole, en fait je n'avais jamais osé, tout ce que j'avais appris d'elle c'est qu'elle était en dernière année de collège, qu'elle avait un chara, je l'avais vue quelques fois, cette petite miniature habillée dans les tons de rouge foncé ou bordeau peut-être habillée comme une vraie lady contrairement à sa maîtresse. D'ailleurs si mes informations étaient exactes Nimako occupait actuellement la place de Garde chez les Gardiens, la grande classe... Tamaki m'avait expliqué que les Gardiens étaient chargés de purifier les œufs impurs et aussi de l'administration enfin, si je ne me trompe pas. Cela devait représenter pas mal de responsabilités tout de même être Gardien... Alors que j'avais encore la tête dans les nuages une voix familière me fit revenir à la réalité :

"Hey ho l'amoureux !Tu comptes rester longtemps à la fixer entrain de discuter avec la blondinette dans ce couloir ? Elle va finir par te remarquer tu sais !"

Évidemment il n'y avait que Tamaki pour me faire des remarques pareilles, alors que j'allais répliquer, le regard de la brunette que j'observais sembla filer vers ma direction, alors sans qu'elle ait eut le temps de m'apercevoir je lui tournais le dos faisant semblant d'aller dans une salle de classe. Je finis par le faire vraiment puis je m'installais à une table libre, la salle était déserte, c'était parfait, j'avais besoin de calme.

"Tu sais Aka c'est pas en passant ton temps à la reluquer du regard que tu vas arriver à l'aborder !"

Une fois encore Tamaki avait mis dans le mille, je soupirais sortant une feuille blanche sur laquelle je me mis à griffonner quelques mots qui en quelques minutes formèrent des phrases, puis un paragraphe qui fut au final une lettre qui lui était destinée. Je la pris entre mes mains puis la lisais à Tamaki afin de m'assurer que je n'avais pas fait de gaffes.

"Nimako,

Je sais que nous ne nous connaissons pas mais je n'ai jamais réussi à t'aborder, je dois t'avouer que tu as tendance à me faire perdre tous mes moyens, j'ignore pourquoi mon regard ne parvient pas à se détacher de toi lorsque tu passes près de moi mais j'aimerais apprendre à mieux te connaître. J'ai appris que tu étais une Gardienne, je t'admire car je pense qu'être le Garde chez les Gardiens doit représenter des responsabilités et qu'elles ne doivent pas toujours être simples à respecter et à tenir. J'aimerais vraiment savoir qui tu es réellement car j'aimerais être plus proche de toi et surtout te plaire car il n'y a qu'une seule fille qui retient mon attention dans cette école et c'est toi. A. Shiroyume."


Tamaki sembla stupéfait par ce que je venais d'écrire, c'était court oui mais j'avais vraiment dit ce que je pensais d'elle.

"On sent que ça vient du cœur. Viens on va lui mettre dans son casier !"

Nous allâmes donc effectuer cette tâche en s'assurant bien qu'il n'y avait personne aux alentours, j'avais glissé la lettre dans une enveloppe que je gardais pour écrire à des cousins éloignés lorsque j'en trouvais le temps. Il y a avait inscrit sur l'enveloppe "Pour Nimako Mosu.". Chose faite le cœur battant je retournais dans la salle où j'étais...
Revenir en haut Aller en bas
Mosu Nimako
Garde - Faux garçon manqué
avatar

Féminin Nombre de messages : 508
Age : 23
Date d'inscription : 01/09/2008

Votre personnage
Nom de votre Chara: Ame
Relations:

MessageSujet: Re: Un admirateur...? [Privé avec Nimako]   Ven 9 Nov - 17:52

Nimako était une personne exagérément expressive, aussi bien dans son allure que juste son simple visage. S'en était même comique, en certaines occasions, de la voir s'enflammer ou paniquer pour un rien, ou tout simplement de marcher à grands pas, un sourire béais aux lèvres, comme elle en avait l'habitude. Aussi, le fait qu'elle puisse avoir en ce moment même un air aussi neutre en disait beaucoup sur son fonctionnement cérébral actuel. C'est bien simple, plus apathique que ça, ce serait de lui coller un bout de papier avec sur un trait pour la bouche et de ronds simples pour les yeux. Mais qu'est ce qui avait pu figer la brunette dans une telle expression ?

"Ame, est-ce que tu as une idée de ce qu'une lettre peut bien faire dans mon casier ?"
La shugo chara en question, n'ayant aucune raison de s'énerver -bien que cela ne la gène guère d'habitude-, avait quant à elle pris son air détaché. Attendez. Non. Ces yeux brillants, ces joues roses, ces tremblements... c'est bien simple, elle ressemblait à une collégienne amoureuse en... Non, vraiment, je ne peux pas trouver de comparaisons potables. Disons que c'était une réaction enfantine et tout à fait surfaite, une de celles qui attireraient peut-être des rires si elle n'était pas attendrissante. Ah bah, la voilà la comparaison : elle ressemblait à une Nimako devant le dernier Jump. Ou jouant à un RPG. Ou chantant le générique de la toute dernière saison de... bon, en fait, à Nimako la plupart du temps. Quant à savoir ce qui lui valait une telle face...

"Enfin, tu sais bien pour quelles raisons une jeune fille reçoit du courrier par telle voie, non ? Cette lettre est bien à ton nom ?
-Oui, et justement, c'est ça que je ne comprend pas. Ce n'est pas d'un autre Gardien ou du Directeur, j'aurai reconnu l'écriture, c'est donc un élève qui s'adresse à moi personnellement. Pourquoi est-ce que quelqu'un voudrait me communiquer quelque chose ? Je veux dire, les autres gardiens sont plus fiables que moi quant aux problèmes dans l’Académie...
-Fufufu, donc, qu'en conclues donc tu ?
-...Que c'est une affaire personnelle ? Honnêtement, je ne vois pas... Mais, es-ce que tu vas bien ? Tu sembles bizarre...
-Ah, tu as beau avoir lu tant de romances graphiques, tu restes si ingénue, heureusement que je suis là pour t'aider~
-...Tu veux dire, des shojos ? Je les achète plus pour toi, tu sais...Enfin, bref, mettons de côté ton ton bizarre et les tildes que tu met en fin de phrase et que je ne suis pas sensée voir, vais-je enfin savoir ce qu'est cette lettre ?
-Mais enfin, ma chère, c'est une déclaration~"

Ah, la magie des mots. Il fallut un instant à la gardienne, le temps de comprendre, avant d'ouvrir de grands yeux tout aussi brillants que ceux de son interlocutrice.

"Une déclaration ? Une vraie ? Comme dans les histoires ?
-Et bien, je ne peut en être entièrement certaine tant que cette lettre n'est pas ouverte, mais il y a de fortes chances.
-C'est..."

Les joues de la brunette prirent une teinte légèrement rose.

"Cela me fait... Un peu plaisir...
-C'est... surprenant, de te voir réagir ainsi. Kyaa, ma tendre enfant commence à grandir !
-Mais oui maman. Bon, je suppose que tu veux lire la lettre ?"

Ame se mit sur l'épaule de Nimako avec une confirmation enthousiaste, tandis que cette dernière ouvrit l'enveloppe. Autant dire tout de suite que leur réaction ne fut pas vraiment la même. Alors que la chara se retenait de pousser des petits cris hystériques de joie à chaque ligne, son humaine était plus... confuse. Il lui semblait ne pas lire du japonais -normal, me direz vous, c'est du français, mais chut, elle n'a pas encore remarqué-. Au final, ce fut à la petite lady de la sortir de sa torpeur :

"Et bien, qu'en penses-tu ? Cela est bel et bien une déclaration qui t'es dédié~
-Je... Je ne sais pas... Il parle en long et en large de son admiration, et... et bien, je ne le sens pas trop comme un ennemi... Peut-être tout au plus un rival...
-...Un ennemi. Je crois que je vais avoir besoin d'une explication.
-Bah, c'est bien une déclaration de guerre, non ? Mais il ne sembles pas vraiment me haïr, il veut même me connaitre et tout et tout. Cela fait plutôt une bonne vielle rivalité amicale.
-...Hm, je crois qu'il y a un malentendu. Tu as dit 'déclaration de guerre' ?
-Bah, oui, qu'est ce que tu entendais par 'déclaration' ?
-Et bien... 'déclaration d'amour' ?
-...Ah."


Envolé, l'excitation de tout à l'heure. Retour à l'état apathique. Quant à Ame, elle semblait consterné que sa coéquipière aie pu faire un quiproquo pareil, à en croire les "Mais ce n'est pas possible d'être aussi stupide, comment as-tu pu comprendre ça" qu'elle murmurait rageusement. Si c'est vraiment de cela que tu es amoureux, Akatsuki, bon courage.

Spoiler:
 

_________________
Ma couleur d'admin est le MediumVioletRed, hu hu

"A quoi sert la subtilité quand on peut agir en bourrin ?" Nimako
"Cela explique tout..." Ame
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un admirateur...? [Privé avec Nimako]   Sam 10 Nov - 3:48

Et pendant ce temps trop impatient de voir sa réaction j'étais sortit de ma tanière enfin je veux dire de ma salle !Je m'étais caché derrière une colonne à quelques mètres des casiers l'observant de dos silencieusement, je ne l'avais pas vue ouvrir l'enveloppe, je n'avais entendu que des voix mais pas ce qu'elles racontaient... Tamaki commençait à perdre patience, il n'arrêtait pas de répéter qu'il ne me reconnaissait plus et qu'au contact de cette fille je n'étais plus le même. Je ne pouvais que confirmer ses dires, il avait raison, dès que je voyais Nimako je sentais mon cœur battre très fort dans ma poitrine, plus je m'approchais d'elle plus je m'angoissais, c'était comme si j'allais passer un examen !Akatsuki ressaisis-toi c'est pas ton genre de jouer les timides devant les filles !Moi qui suis plutôt cool habituellement, aujourd'hui j'avais du mal à la rester !Je ne savais pas ce qu'elle avait pensé de ma lettre, si ça l'avait flattée ou si elle s'en moquait, je commençais même à me demander si cette histoire de lettre était une bonne idée en fin de compte... Mais je fus rapidement interrompu dans mes pensées car de rage Tamaki m'avait poussé de toutes ses forces vers Nimako, je manquais alors de la bousculer me rattrapant en adossant une main contre l'un des casiers, ce qui fit un bruit de ferraille d'enfer, super pour la discrétion, elle se tourna alors vers moi, mes joues virèrent au rouge tomate dès que mon regard croisa le sien, je sortis la première banalité qui me sortait par la tête :

"Sa... Salut Nimako !Heu belle journée n'est-ce pas ?"

Youpi dans le genre nullité j'aurais pas put faire mieux, que penser d'un imbécile qui te sort ça comme technique d'approche ? Allez Aka' trouve quelque chose de mieux à dire mais pas trop sérieux quand même ça pourrait l'effrayer... Tamaki avait un regard qui me disait de montrer que j'étais un homme un vrai, plus facile à dire qu'à faire il est marrant lui !Dès que je la regardais je ne pouvais pas m'empêcher de la trouver belle et unique au monde... Je fis alors ce qui paraissait le plu normal pour un japonais, je la saluais à la japonaise en m'inclinant devant elle lui montrant mon respect pour elle puis me redressais et sortais une rose rose emballée dans du papier transparent avec un ruban rouge et une petite étiquette avec un cœur dessus et mes coordonnées puis lui la donnais de la manière la plus classe possible en essayant d'ignorer mes joues qui étaient aussi rouges que des coquelicots.

"A... Accepte ceci Nimako Mosu !Je m'appelle Akatsuki Shiroyume !"

Puis la panique prenant trop le dessus je lui adressais une nouvelle fois la parole :

"Excuse-moi je reviens plus tard !"

Puis je pris la poudre d'escampette direction les toilettes des garçons, une fois arrivé je me précipitais vers les robinets puis aspergeais d'eau froide mon visage comme pour me secouer ou me remettre les idées en place, j'entendis alors Tamaki :

"Ben dis-donc si tu me fais un cinéma pareil à chaque fois qu'il faut aller lui parler on n'est pas sortis de l'auberge !"
Revenir en haut Aller en bas
Mosu Nimako
Garde - Faux garçon manqué
avatar

Féminin Nombre de messages : 508
Age : 23
Date d'inscription : 01/09/2008

Votre personnage
Nom de votre Chara: Ame
Relations:

MessageSujet: Re: Un admirateur...? [Privé avec Nimako]   Mer 14 Nov - 22:26

Bien sûr, cela aurait été beaucoup trop simple si Nimako avait eu le temps de réfléchir à tout cela. Par réfléchir, bien sûr, il était sous entendu par là qu'elle prendrait un bon repas et se coucherais tôt, oublierait tout et retrouverait la lettre froissée au fond de son sac un mois plus tard, provoquant chez Ame une semi-crise cardiaque. Fort heureusement pour la petite chara, encore occupée à mordre son mouchoir de voir ses espoirs déçus, Nimako n'eu pas le temps de "réfléchir", étant interrompu par un fort fracas métallique. Elle leva alors les yeux vers un gars plutôt grand semblant prendre la pose, une main contre les casiers et un sourire presque forcé aux lèvres. Mais bien sûr, l'image ne serait pas complète sans la phase du charmeur professionnel.

"Sa... Salut Nimako ! Heu belle journée n'est-ce pas ?
-Huu... Bonjour ?"

Une chance pour Akatsuki que la brunette se soucie plus de savoir qui était cet inconnu qu'elle ne connaissait pas et qui l'abordait non pas comme un inconnu qu'elle ne connaissait pas mais comme un inconnu qu'elle connaissait. Ah, non, ça n'a pas de sens. Allez, Nimako, calme toi et reprend depuis le début. Sauf que, dans la tête de la Gardienne, cela donnait plutôt ça :

*Mon Dieu, on me parle ! Et ce on ne m'est pas familier du tout ! Et pourtant, il me parle comme si... Est-ce que c'est quelqu'un que je suis sensée connaitre et que je ne reconnait pas ? Ce n'est pas un élève de ma classe, au moins ? Oh non, je croyais les avoir enfin tous retenus... Mais dans ce cas, Ame pourrait m'aider, hein ?*

"Nimako, pourquoi est-ce qu'une personne de la gent masculine absent de mon répertoire s'adresse à toi par ton prénom, sans suffixe ni rien ?"

Ah bah non. On peut-même dire le contraire. Pourquoi est-ce que Ame se plaignait tout à coup de suffixes que même l'entité au dessus du clavier qui fait la narration ne se souciait pas, allez savoir, ce n'est pas moi qui vient de sortir d'une crise de désespoir. Après tout, si à première vue, la chara possède un caractère totalement différent de Nimako, elles sont toutes les deux aussi promptes à réagir de manière disproportionnées. Il suffit de voir l'une, les yeux humides et l'air furieux, jeter un regard noir à l'autre faisant des moulinets dans le vide avec ses bras en espérant que la première comprendrait ce qu'elle voulait dire par là, c'est à dire qu'elle n'avait aucune idée de qui était cet homme, et qu'elle ne savait pas s'il pouvait voir les charas et donc elle ne voulait pas encore passer pour une idiote en parlant dans le vide. Encore heureux que Akatsuki ne puisse pas la voir, penché comme il l'était. Cela eu pour effet de calmer les mouvements de la jeune fille, qui d'ailleurs eut les mains occupés de suite après, d'une très élégante fleur, tout aussi élégamment décorée.

"A... Accepte ceci Nimako Mosu !Je m'appelle Akatsuki Shiroyume !
-Huu... Huu ? Huu !"

Après les mouvements dans tout les sens, on passe aux onomatopées. Courage, Nimako, encore un effort et tu pourra presque t'exprimer comme un être humain.

"Excuse-moi je reviens plus tard !"

Ah, c'est bête, il n'assistera donc pas l'évolution de la gardienne en quelque chose avec quoi il pourrait avoir une conversation décente. Enfin, décente, c'est vite dit, ce n'est pas parce qu'elle pourra communiquer avec ces ensembles de syllabes appelés des mots qu'elle trouvera quelque chose à dire. Pour l'instant, la remarque la plus pertinente qu'elle trouve à faire, c'est :

"Oh, je croyais que pour un amour fort, on utilisait les roses rouges. Et ce que je devrais la mettre dans de l'eau ? Mais il m'a dit qu'il revenait plus tard... Est-ce que ça veut dire que je suis sensée l'attendre ? Mais j'ai des choses à faire...
-Non, au contraire, il faut mieux partir et se faire désirer.
-... Tiens, tu t'es déjà rétablie ? C'était rapide.
-Fufufu, mais il le faut bien, sinon qui t'aiderais dans ta quête pour trouver l'amour véritable ?
-Je ne me souviens pas d'avoir souhaité ça quand j'ai reçu ton oeuf.
-Prend cela comme une option cadeau. Mais, tu l'as bien vu, ce Shiroyume cherche à se rendre mystérieux, si tu te laisses avoir par de telles tactiques, que vas-t-il penser de toi ?
-...Wow, tu t'exprimes avec des mots que j'utilise tout les jours et pourtant je n'ai rien compris. Tu peux répéter cela ? C'est quoi, cette histoire de tactiques et d'homme mystérieux ?
-Enfin, ne me dit pas que tu n'a pas remarqué ? Faire sa déclaration par lettre, puis venir le temps de te donner un petit présent et s'en aller directement après... Il veut laisser filtrer le moins d'informations possibles pour rester dans le rôle du bel inconnu~ Mais deux sont capables de jouer à ce jeu~
-...C'est bizarre, mais tu me rappelles quelqu'un. Enfin, je voulais juste savoir si je pouvais partir, mais vu que j'ai besoin d'aller aux toilettes, au pire j'ai une excuse. "

Quoi, se faire des fantaisies sur de petits riens et des quiproquos et donner des conseils farfelus, cela te rappelle quelqu'un, Nimako ? Wow, je ne vois pas du tout qui cela pourrait être. Peut-être que cela te reviendra en regardant le miroir des toilettes des filles, tu sais, celui juste à côté de celui des garçons, dans la même direction qu'est parti le jeune homme. Quelle coïncidence, tout de même.

_________________
Ma couleur d'admin est le MediumVioletRed, hu hu

"A quoi sert la subtilité quand on peut agir en bourrin ?" Nimako
"Cela explique tout..." Ame
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un admirateur...? [Privé avec Nimako]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un admirateur...? [Privé avec Nimako]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un rendez-vous important. (Privé avec Laetitia) TERMINE
» Succulente dégustation [privé avec Hélio]
» Batailles d' eau entre tagada à la cerise ( privé avec ma Jenny)
» [Terminé] Sois patient avec l'enfant aux yeux de diamant (Privé avec Loan)
» Des vigiles privé avec port d'arme ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shugo Chara RPG - Dans un autre Monde... :: Autres :: Corbeille :: RPs Finis-
Sauter vers: