Shugo Chara RPG - Dans un autre Monde...

Ce forum est tiré du manga Shugo Chara. Le H/Y/Y est autorisé.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Comment aborder un(e) inconnu(e), mode d'emploi. [Libre~]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Comment aborder un(e) inconnu(e), mode d'emploi. [Libre~]  Empty
MessageSujet: Comment aborder un(e) inconnu(e), mode d'emploi. [Libre~]    Comment aborder un(e) inconnu(e), mode d'emploi. [Libre~]  Icon_minitimeMer 7 Mar - 1:56

» Comment Aborder Un(e) Inconnu(e), Mode D'emploi. «
Aiyume Kuroki &&' ... You ?


Un bouquin sous le bras, une sucette au citron vissée dans la bouche, et hop ! Aiyume se dirigeait d'un pas guilleret vers la médiathèque. C'est qu'elle aimait beaucoup cet endroit, avec cette odeur de "papier de vieux livre" qui flottait dans l'air, le "froutchou froutchou" des pages que l'on tourne, les cliquetis des touches de claviers...
C'était même son deuxième endroit préféré après sa chambre. Vraiment, pour elle, le seul détail qui manquait pour transformer la médiathèque en Éden était la délicate odeur d'un gâteau au chocolat que l'on viendrait de cuire. Mais hé, ho ! Ici c'est une médiathèque, pas chez mamie ! Quand elle entra dans l'établissement, un premier constat la frappa: c'était BON-DE. Les postes informatiques, les petits fauteuils dispersés de ci et là, tout était pris. Il restait cependant de rares chaises, à des tables. Mais certains, à qui on avait sûrement pas appris qu'il fallait toujours laisser un peu de place à son prochain (mais quoi ? C'est tout de même un principe de base non ?), avaient décidé que leurs sacs, manteaux et autres cliques et claques méritaient plus d'être installés confortablement que la prochaine personne qui souhaiterait s'assoir pour faire ses devoirs. Car, oui, avant de venir pour s'extasier devant l'ambiance, Aiyume s'était surtout déplacée pour faire ses devoirs.

Tiens, une chaise libre là-bas... mais y'a quelqu'un à côté... Qui à l'air bien concentré... Mais quand on voit ce qu'il y a autour aussi... Allez, pourquoi ne pas tenter le coup. Comme le dit l'adage, "qui ne tente rien n'a rien". Et dans le cas présent, on pourrait même dire "Aiyume ne tente rien, Aiyume reste debout."
D'ailleurs, c'est ce qu'elle fit. Elle resta debout à fixer la chaise, de loin, comme si cette dernière l'aimantait.
Une idée rongeait la demoiselle: ce sera mal de déranger une personne comme ça, en faisant tout un boucan bien déroutant ! Alors quitte à déranger, autant le faire avec bienséance, avec classe même !

"[i]Hello Phineas, what'cha doin' ?
" avec une voix toute douce, ça passerait, non ?
Non ?! Comment ça, "mauvais contexte" ?

"Hey yo vas-y toi, si j'me pose ici là vite fait, y'a pas d'soussaaaiiiii, si ?!"
Pas assez "formel" ?

- Dara...
- Non, j'pas d'argent sur moi.
- Ce n'est pas ça que je voulais te demander... En fait, je voulais que tu effectues un chara-change... s'il te plat.

De cette manière, ça marcherait sans doute mieux, vu que ce serait Dara qui parlerait. Mais...

- Tsss.... y'a pas écrit "Chara change à la demande" ! répondit le chara en montrant son front du doigt, débrouilles-toi, pour une fois.

Attends... QUOI ?! Aiyume resta abasourdie face à cette réponse. Dara, le shugo chara le plus impertinent de la planète, qui ose effectuer des chara-nari et des chara-changes sans même demander l'avis de sa propriétaire, refusait d'en faire un, alors que pour une fois on le lui demandait ?! Qu'elle était fatigante cette Dara ! On devait toujours se plier à ses volontés, et quand "madame" est fatiguée, on ne doit pas la déranger ? C'est grâce à Aiyume si elle est sortie de son œuf et qu'elle peut respirer le bon air frais (et pollué) de la ville ! Mais Aiyume ne le luit fit pas remarquer. Cela ne servirait à rien de se chamailler pour des choses aussi futiles.
La jeune fille avança d'un pas vers la table, puis s'arrêta.


- Ouais, dit Dara en mangeant des chips (d'où proviennent-ils d'ailleurs ! Aiyume n'en avait pas pris !), allez Yuyu !

Elle fit un pas de plus.

- Est-ce que...

Puis un autre.

- Ça te...

Et encore un autre. Elle avançait telle un os sans moelle.

- Dérangerait...
- Aiyume, je vais te massacrer.

Et elle osait encore parler celle-là ?! Alors que c'était de sa faute si sa propriétaire marchait comme un pantin abimé ?! Aiyume décida de passer à l'action, et posa une main sur la table pour susciter l'attention de son interlocuteur. Mais elle ne le regarda pas, elle baissa automatiquement la tête ver ses chaussures. Elle parla à toute blinde, et de manière à peine audible.

- Est-ce que ça vous dérange si je m'assieds à côté de vous ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Comment aborder un(e) inconnu(e), mode d'emploi. [Libre~]  Empty
MessageSujet: Re: Comment aborder un(e) inconnu(e), mode d'emploi. [Libre~]    Comment aborder un(e) inconnu(e), mode d'emploi. [Libre~]  Icon_minitimeLun 12 Mar - 22:03

Comment aborder un(e) inconnu(e), mode d'emploi. [Libre~]  3091726503_1_11_QTLTKzjD

"Te voilà enfin. Tu commences mal, à arriver en retard le premier jour."

Ainsi avait débuté cette merveilleuse, que dis-je, prodigieuse journée... Comme par hasard, il fallait que ça tombe sur mon premier jour de lycée, en temps que nouvel élève. Il fallait que j'arrive en retard pile ce jour là. Et tout ça à cause de l'école primaire ! Comme d'habitude, j'avais emmené ma petite soeur à l'école. Et encore une fois, ils avaient ouverts les grilles en retard. Et à cause de ça, j'avais raté mon bus, et avais été obligé de courir comme un malade pour arriver au lycée avec le moins de retard possible. Et donc, après une recherche paniquée pour trouver le numéro de la salle de cours, j'ai fini par arriver à destination. Et vu le regard foudroyant du professeur et sa façon sèche de signaler mon retard... Ben ça commençait pas super bien. Peut être même qu'il m'avait déjà catalogué dans les retardataires. Mais bon, je n'ai pas commis un meurtre, non plus ! Il ne va pas me le reprocher toute l'heure !
...

Si ?
Bon, euh... On va arrêter de se poser milles questions. Faut peut être que je pense à m'excuser, déjà.
J'en profite pour observer distraitement la salle de cours, cherchant surtout à enregistrer les têtes de mes camarades de classe, avant de reporter mon attention sur le prof, trouvant alors une excuse plausible à dire sur un ton d'excuse qui me fait moi-même pitié :

- Désolé, je me suis perdu dans les couloirs...

C'est pas entièrement faux ! C'est pas ce qui m'a mis en retard, au tout départ. Mais ça y a participé de quelques précieuses minutes ! En parlant de minutes, ça fait combien de temps que je suis debout à regarder la salle ? Pourquoi la prof ne m'indique pas encore ma place ?
C'est lorsqu'elle prend la parole qu'elle répond à cette question. Peut être que j'aurais du penser moins fort.

"S'il vous plaît un peu de silence, votre nouveau camarade va se présenter."
- Me présenter... Ah, euh, oui... Euh... Je m'appelle Hattori Ikaru, et j'ai 16 ans... Voilà, quoi.

Le professeur hoche la tête avec un agacement visible, m'indiquant ma place d'une main distraite. Je vous dit, il m'adore ! Plus question de revenir en retard à son cours, ça, c'est clair. Optimisons : Ma place est au fond de la classe, je vais pouvoir rêvasser sans que personne ne s'en rende compte. C'est sur cette belle pensée que je m'empresse d'aller m'asseoir, déposant doucement mon sac aux pieds de ma chaise pour ne pas trop secouer Fuki. Fuki, mon shugo chara qui a la chance de roupiller dans mon sac. Lui au moins, il n'a pas à endurer ce cours... Ce professeur... Son regard menaçant... Stop, on tombe dans la parano, là ! Bon, bref. Passons.
Le reste du cours se passe sans problème, avec mon invisibilité ma discrétion beaucoup plus habituelle que la scène de quelques instants. Seulement, lorsque la sonnerie sonne, le professeur me retient encore quelques instants.
Va-t-il me re-faire une scène pour mon retard ? Roulement de tambour...[/i]

"J'ai donné un devoir à tes camarades pour vendredi. Je te donne les feuilles, nous verrons ce que tu sais faire ainsi."

...Tadam ! Un devoir, c'est pire ! Enfin peut être. Il ne manquait plus que ça ! Et bien sûr, il ne précise pas si ce devoir est noté ou non, ce... Herm. Enfin voilà. C'est comme ça que je me retrouve à la bibliothèque après les cours, à faire des recherches pour répondre à ce fichu devoir, avec un Fuki grognant son mécontentement à côté de ma trousse. Oui, entre temps, il s'est réveillé. Et même s'il n'est pas content, il refuse de partir. Sa mission de shugo de rester près de moi, et d'après lui, pas question de partir même si l'ennui est tenace. Courageux, finalement, le p'tit Fuki. Un trait de caractère à rajouter chez lui. Après sa manie a toujours vouloir s'amuser, son air enfantin presque attachant et sa bonne humeur toujours présente...

- C'est nul de devoir rester ici, après les cours ! On s'ennuie ! Et c'est pas du tout amusant.

...Ou presque. Mais pour une fois, je ne peux tout simplement pas protester. Ce devoir ne m'enchante pas d'avantage que le petit neko chara. D'ailleurs, concentré sur ma feuille, je ne fais pas attention à la jeune fille qui s'avance vers ma table.

- Est-ce que...

Le début de sa question ne parvient pas à mes oreilles, le brouhaha de la salle et ma concentration ne m'aidant pas à l'entendre.

- Ça te...

Toujours aucune réaction de ma part. Par contre, Fuki, lui, lève les yeux vers elle. Ses oreilles se dressent sur sa tête presque comiquement, intrigué par la nouvelle venue.

- Dérangerait...
- Aiyume, je vais te massacrer.

Fuki sourit avec amusement à la shugo chara, tandis que je soupire d'ennuis. Toujours sans entendre mon interlocutrice et sans la voir. Sauf que cette fois, Fuki le remarque et commence à voleter autour de moi, pour attirer mon attention.

- Ikaru ! C'est à toi qu'elle parle, la jeune fille ! Nyaaaa, réveilles-toi !
- Hein ?

Avant que je ne comprenne le pourquoi du comment, la concernée pose deux doigts sur ma table, et je lève instinctivement les yeux vers elle. Alors que les siens se baissent vers ses chaussures. Et vu sa manière de poser sa question, elle doit être assez timide, elle parle rapidement et si bas que je dois prêter l'oreille pour pouvoir comprendre :

- Est-ce que ça vous dérange si je m'assieds à côté de vous ?

Je hausse un sourcil à sa question, surpris. Alors c'est pour poser cette question là qu'elle semble aussi gênée ? Bon sang ! Je ne vais pourtant pas la manger ! Je fais si peur que ça ? Bon, arrêtons les questions stupides avant de partir dans un délire, et réagissons, elle attend une réponse. J'imite donc Fuki en lui souriant amicalement (en moins gamin, tout de même), ainsi qu'en lui faisant signe de s'asseoir sans se préoccuper d'avantage de moi.

- Non, ça ne me dérange pas.
- C'est même mieux ! Enfin quelque chose de plus amusant que ce devoir pourri !

Tiens, tout de suite, le petit neko chara semble plus enthousiaste. Toujours à vouloir s'amuser, celui-là. Il s'envole vers la jeune fille et son shugo chara -qui semble l'intéresser-, avec un grand sourire sur les lèvres, visiblement ravi de pouvoir faire connaissance et de se distraire un peu.

- Salut ! Nyaaaaaa ! Content de faire votre connaissance, à toutes les deux ! Moi c'est Fuki, et l'autre faux intello sur son stupide devoir, c'est Ikaru ! Et vous, on peut savoir vos p'tits noms ou c'est secret défense ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Comment aborder un(e) inconnu(e), mode d'emploi. [Libre~]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chatbox: Mode d'emploi
» Mode d'emploi de la Blogosphère
» On recrute! (mode d'emploi)
» [Guide] Le verger
» Guerre Empire Nekos vs GENESIA FOR LIFE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shugo Chara RPG - Dans un autre Monde... :: Autres :: Corbeille-
Sauter vers: