Shugo Chara RPG - Dans un autre Monde...

Ce forum est tiré du manga Shugo Chara. Le H/Y/Y est autorisé.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aide au RPG : Le Personnage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mosu Nimako
Garde - Faux garçon manqué
avatar

Féminin Nombre de messages : 508
Age : 23
Date d'inscription : 01/09/2008

Votre personnage
Nom de votre Chara: Ame
Relations:

MessageSujet: Aide au RPG : Le Personnage   Mer 31 Mar - 16:16

Bien le bonjour vous tous, pour une fois c'est Nimako qui vous parle ! En effet, il semblerait que certains d'entre vous aient demandé une aide pour leur RPG (Role Playing Game pour les incultes), et je suis sûre que cette catégorie sera utile à plus d'un, pour peu que j'arrive à expliquer...Bref, je me suis portée volontaire pour un petite rubrique d'assistance, en même temps je ne fait pas grand chose à côté, donc...Ahem, commençons.


Partie 1-Le Personnage
Car c'est par le personnage que tout commence ! Comme vous le savez tous, la présentation est la base de tout RP, et c'est elle qui va influencer votre façon de jouer. Voyons un peu en détail ce qui est nécessaire à tout bon personnage...

~I-Le Physique~
Ah, l'apparence, le début des problèmes ! Bon, nos persos sont quand même gâtés : contrairement à la réalité, ici, pas de physique ingrat, pas de boutons, pas de lunettes à grosses montures qui nous vont mal...Ici, tout le monde est beau. Voilà ce qui est rassurant. Cependant, ça n'empêche pas l'apparence d'être un vrai casse-tête : tout d'abord, les cheveux. Question couleur, on n'a que l'embarras du choix : regardez Amu, qui s'affiche avec les cheveux d'un rose 100% naturel tout à fait hideux adorable. Toutefois, évitez le bicolore à la Hikaru No Go, conseil d'ami. Plus important que la couleur, la coupe est influencée par le caractère et le comportement du personnage : les couettes sont en général portées par les petites filles (et les tsunderes), tandis qu'un personnage dynamique préférera les cheveux courts, plus facile à entretenir car s'emmêlant moins facilement (cela vaut aussi pour les paresseux). D'ailleurs, en général, les garçons manqués ont les cheveux courts et les personnages plus féminins les ont plus long. Rien ne vous empêche de toutefois de faire le contraire.

N'hésitez pas à mettre le plus de détails possibles, C'est cela qui rend une présentation passionnante. Attention toutefois à la formulation : tout un texte fait avec des "Elle à les cheveux et les yeux bruns. Elle a la peau blanche..." est dé-tes-table. Vous arrivez à lire 6 lignes remplies uniquement de cette façon ? Pas moi. La meilleure façon d'éviter ça est de diversifier les verbes : essayez d'utiliser le moins possible le verbe être et avoir, ainsi que de varier vos sujets. Sachez également qu'il vaut mieux une grande phrase riche que deux petites pauvres.

Exemple :

Elle a des yeux bleus. Elle a un regard froid et perçant.
Mon Dieu, changez-moi cette description que je ne saurait voir !
Ses yeux sont bleus. Son regard perçant peut vous donner des frissons.
C'est déjà mieux, même si la première phrase est un peu pâle.
Le regard perçant de ses yeux bleus peut vous donner des frissons.
Excellent ! Là, ça donne envie de lire !

Revenons un instant sur le début de la phrase. On sait que les yeux de la fille sont bleus, au bout de trois fois on a fini par le comprendre, quand même. Comme pour les cheveux, dans les mangas, les yeux peuvent avoir une très grande gamme de couleurs, il suffit de voir les yeux violets d'Ikuto qui lui font un regard si sexy séduisant. Cependant, vous ne trouvez pas que bleu, ça fait un peu...vague ? Non, je ne parle pas des vagues de la mer, qui sont plus proche du vert que du bleu, (hé, comment ça c'est une blague stupide ?) mais des nuances. Ce n'est pas très clair ? Très bien. Si je vous dit bleu ciel, azur, cyan, vous comprenez mieux où je veux en venir ? Il n'existe pas un, mais des bleus. C'est pareil pour les autres couleurs. Bon, c'est peut-être un peu plus dur pour le brun ou le noir que pour le vert ou le gris, donc on ne vous en voudra pas si vous ne suivez pas cette consigne. Ou pas. Deux autres détails dans les yeux sont important : la taille et l'éclat. Plus les yeux sont gros, plus votre personnage paraitra enfantin ou innocent, tandis que des petits yeux donnent un air ténébreux. Quand à l'éclat, en plus de faire paraître également plus enfantin, il donne un aspect dynamique, un œil sans éclat a une allure fatiguée ou dépressive.

Comme je l'ai déjà dit, le physique est influencé par le comportement et le caractère des personnages. Outre la coupe de cheveux, une galerie de détails rentrent en compte : cela va des ongles, qui peuvent être coupés courts et toujours propre chez quelqu'un de soigneux ou maniaque ou rongé pour un stressé quotidien, à la couleur de la peau, bien pâle pour quelqu'un qui s'enferme pour bouquiner et bronzée pour celui qui passe ses journées dehors, en passant par la corpulence, un sportif ayant moins d'embonpoint qu'un personne passive et plus de muscles que la jeune fille malade dont les bronches ne lui permettent pas de faire du sport. il ne reste plus qu'à rajouter quelques caractéristiques, tel qu'un grain de beauté, une mèche rebelle ou une cicatrice, et il ne reste plus que la garde-robe, également très importante, mais ça s'est pas ma tasse de thé, donc on va dire que vous vous y connaissez, hein ?


~II-Le Caractère~

Ah, nous y voilà, la sous-partie que vous attendiez tous ! Je suis même sûre que certains ont sauté la première, hein ? Il faut dire que c'est le caractère le plus important dans un personnage, c'est cela qui va tout influencer ! Bon, avant tout, plus qu'un conseil, c'est un ordre : pas de Mary Sue ou de Gary Tsu ! Je vous vois déjà regarder l'écran avec des yeux ronds en faisant WTF, donc une petite définition (je vous épargne Wikipédia) : une Mary Sue (car c'est plus facilement une fille), c'est une fille qui, en plus d'avoir un physique à tomber, possède une intelligence supérieure à la moyenne, une gentillesse qui réchauffe les coeurs les plus froids, un talent artistique incomparable que ce soit dans les arts graphiques ou instrumentaux, une voix d'ange, un don pour la cuisine et les tâches ménagères, est ceinture noire dans la plupart des arts martiaux, mais est aussi douée dans les autres sports, et elle peut beurrer ses biscottes sans les casser, le tout sans pouvoirs magiques (mais si elle en a, ils sont forcément surpuissants) ou shugo chara (à noter qu'elle en possède au moins trois, après tout elle est extraordinaire). en plus, tout le monde l'aime, sauf quelques méchants pas gentils, et encore. De toute façon, elle les convertira au bien et ils verront à quel point elle est fabuleuse. Bon, vous l'avez compris, une Mary Sue est une fille qui possède presque toutes les qualités du monde. Attendez, j'ai dit presque ? Vous pouvez le retirer. Autant le dire tout de suite, au cas où vous n'auriez pas compris, excepté pour celui qui la joue, une Mary Sue est écœurante ! Je n'ai jamais rencontrée une seule Mary Sue acceptable. Mais, au fait, qu'est ce qui est si dégoutant dans la Mary Sue ? Sa montagne de qualité ? Non, enfin si mais pas tellement. C'est plutôt son absence de défaut.

Un bon personnage a autant de défauts que de qualités, voire plus. Bon, dans le monde merveilleux des mangas, pas forcément, et puis les défauts peuvent être dits implicitement dans la façon de jouer. Mais un personnage se doit d'avoir des défauts, aussi infimes soient-ils : ça peut-être un fort intérêt pour l'argent, une incapacité à lire l'atmosphère ou un sens de l'humour douteux (hé, pourquoi vous me regardez comme ça ?). Les défauts rendent le personnage attachant, voire comique s'ils sont exagérés. Donc, n'hésitez pas là dessus !

Une chose qui rend shugo chara si particulier, c'est que la plupart des personnages sont complexés par quelque chose. En général, ils ne peuvent pas vivre comme ils le voudraient pour X raison, leur but étant de pouvoir libérer leur personnalité. Donc votre personnage aura deux personnalités, voire trois. Un peu comme une tsundere ou une yandere. Le sel de cette double personnalité est que ce n'est pas comme un interrupteur, on n'est pas soit l'un soit l'autre : il existe un tas de nuances, qui dépendent des personnes avec qui l'ont est, de l'environnement...N'hésitez pas à développer cet aspect.

Bon, vous avez une idée du caractère, voyons les goûts : votre personnage aime et déteste forcément quelques petites choses, non ? Plutôt que de s'enfermer dans les clichés du genre "l'orgueilleuse aux goûts de luxe", "le gros dur qui aime la bagarre" ou "la fillette toute mignonne qui aime les sucreries et les fleurs", osez l'originalité : la fameuse orgueilleuse, même si elle à quelques intérêts pour les "trucs de riches", peut être passionnée par les comics (pas de faute d'orthographe, je parle bien des super-héros en collants phosphorescents) ; le gros dur craque en vérité sur les peluches et la pâtisserie ; la fillette est raide dingue de métal et des algues au vinaigre...Vous avez compris le principe. Pareil pour les dégoûts et les peurs : ça peut être horreur des tâches ménagères, phobie du poisson...



~III-L'Histoire~


Dans la plupart des histoires, les enfants sont orphelins avant même leur naissance. Euh, non, quand même pas avant, mais peu de temps après, quoi. Ridicule. Je veux dire, pourquoi leur faire perdre leurs parents quand on peut faire tellement pire ? Après tout, la réalité regorge d'exemples : Combien existe-il d'enfants battus par un père alcoolique ? Combien ont-ils un grand frère ou une grande sœur qui se drogue ? Même le simple divorce, à priori cela ne semble pas terrible, mais pour un enfant de même pas 8 ans, ça peut-être bouleversant ! Non, le pire, c'est peut-être de ne pas être aimé, ni par ses parents, ni par le reste de la famille, ni par personne !Être haï par ses propres géniteurs, ce n'est pas tellement mieux que de ne plus en avoir, n'est ce pas ? Bien sûr, plus vous insistez sur l'ambiance et détaillez la profonde descente aux enfers, plus l'histoire sera passionnante, en évitant bien sûr de la faire trop longue.

Mais le malheur n'est rien sans son opposé, j'ai nommé le bonheur ! Après tout, une assiette de rutabagas peut sembler horrible, n'est ce pas ? Non ? Je me demande comment vous faites...Mais, après un bon dessert, c'est carrément ignoble ! Vous voyez ce que je veux dire ? Non ? Bon sang que j'explique mal...Bon, en gros, c'est les moments heureux qui rendent le reste insoutenable. Se faire manipuler par son petit ami est terrible, mais cela vous brise encore plus le cœur de repenser à tout ces merveilleux instants que vous avez passé avec lui...Ceci dit, votre personnage n'est pas obligé d'avoir une vie tragique, hein. Il ne tient qu'à vous de lui faire mener une petite vie bien pépère, voire même tellement luxueuse qu'il en devient pourri gâté. Mais Rémi sans famille n'aurait pas eu autant de succès si aucun malheur ne lui était arrivé, hein ?

Quel que soit le sort que vous ayez réservé à votre héros, une chose reste indispensable : la cohérence ! Bon, je n'irais pas jusqu'à parler de ceux qui font cuire leur poisson dans un moule à gaufre, tout simplement parce que je n'ai trouvé aucun exemple de ce genre, mais il y en a quand même des pas mal que j'ai lu (hors Internet, certes, mais je suis sûre qu'on peut en trouver un paquet). Par exemple, le père qui as 23 ans. Normal, me direz-vous ? Sauf que son fils (naturel, hein, pas adoptif) en a 11. Ce qui nous fait une différence de 12 ans grosso-modo. Avouez que, 12 ans, c'est un peu jeune pour être papa, hein ? Outre les lois de la biologie, certains se croient dans Blearuto ou dans Dragon Piece et défient la physique en sautant du 3eme étage et en se réceptionnant à terre sans broncher. Tant mieux pour eux. Mais, dans la réalité, à moins d'avoir un chara-change ou un chara-nari, vous risquez fort de finir en bouillie qui adhère bien au goudron. Erk. Comme si il n'y en avait pas assez, voici maintenant les règles civiles. Car oui, le Japon est un pays civilisé avec des lois, donc fini les adoptions sur un coup de tête ou je ne sais quoi de farfelu ! Bon, j'avoue, je tend vers l'exagération, tout ceci n'est qu'une fiction, donc vous pouvez très bien mettre un truc énorme si ça vous chante. Mais, au moins, ne faites pas comme si c'était naturel, bon sang ! Quand on vous annonce que votre frère est en réalité un cyborg monté de toute pièce par votre oncle, réagissez ! Vous n'avez pas de frère ? Oh, autant pour moi.

Allez, une dernière chose avant de vous laisser tranquille : votre histoire va influencer votre personnage et vice-versa. Hu, vous vous en doutiez déjà ? Bon, bien tant mieux pour vous, pour les autres un petit exemple. Entre une fille de riche et un gars de banlieue, qui va parler en argot et qui au contraire aura un langage soutenu ? La réponse semble évidente, hein ? Bien sur, c'est le gars qui aura un beau langage, car il est fan de théâtre, tandis que la fille adore énerver sa mère qui lui reproche son côté peuple :D Nan, me tapez pas, c'était juste un blague ! Hein ? Comment ça, justement ? Mais heu, j'y peut rien, c'est l'influence familiale, j'ai pris l'habitude de faire des plaisanteries comme ça...Hum, bref.




Bon, bein c'est déjà la fin de la 1ere partie, la prochaine fois, nous apprendrons à éplucher des hérissons ! Ah, tiens, non, c'est pas ça...Enfin, bref, vous verrez bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Aide au RPG : Le Personnage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Formulaire de présentation et aide à la présentation
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption
» ALBA: Aide en matiere energetique et sanitaire
» Plus de 85 % de l’aide étrangère à Haïti sont gérées par les ONG selon Jean Max
» Firefox aide à l'orthographe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shugo Chara RPG - Dans un autre Monde... :: Les choses importantes. :: Le règlement-
Sauter vers: