Shugo Chara RPG - Dans un autre Monde...

Ce forum est tiré du manga Shugo Chara. Le H/Y/Y est autorisé.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le poisson c'est bon pour la santé, mangez-en (à finir)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mosu Nimako
Garde - Faux garçon manqué
avatar

Féminin Nombre de messages : 508
Age : 23
Date d'inscription : 01/09/2008

Votre personnage
Nom de votre Chara: Ame
Relations:

MessageSujet: Le poisson c'est bon pour la santé, mangez-en (à finir)   Lun 22 Mar - 14:32

Vous devez vous dire, mais qu'est ce que c'est que ce titre ? Mais voyons, nous sommes dans une fiche de présentation ! Et comment dit-on poisson en anglais ? :D


ID Card

Nom : Mosu, dans le sens de brûler (燃す)
Prénom :Nimako, s'écrit avec le ni qui signifie "deux" (二), le "ma" qui, seul, se lit shin oou matoko, "vérité" (真) et le ko qui signifie "enfant" (子).
Âge :Un peu plus de 15 ans physiquement, mais mentalement, ça reste à voir...
Orientation :Mais l'amour ne se décide pas, voyons !
Rang :J'ai pas besoin de le demander :D
Classe :3eme et dernière année de collège
Votre groupe :Gardiens


Un peu plus vous

    Histoire : Nimako n'a pas grand souvenir de ses premières années, si ce n'est que, déjà, elle et ses parents s'aimaient beaucoup, comme c'est encore le cas. Ceci dit, ce n'était pas le cas avec tout le monde, d'ailleurs c'était rare qu'elle puisse jouer avec d'autres enfants sans que cela ne se termine en dispute. Etait-ce du à son insupportable caractère ou à l'ennui constant qu'elle éprouvait ? Peut-être un peu des deux. Bref, elle ne s'entendait pas avec son entourage, et préférait donc largement s'enfermer à la maison pour regarder des dessins animés. Ses parents auraient volontiers empêché ça, mais que dire lorsqu'elle revenait pleine de bleus ? Perdus, ils se dirent que ça lui passerait en grandissant.

    Mais ça n'est pas passé. Du haut de ses 8 ans, Nimako se battait toujours plus, parfois pour des raisons infimes. Le reste du temps, elle s'ennuyait ferme, parfois tant qu'elle ne trouvait rien d'autre à faire que feuilleter les livres scientifiques de son père, pourtant bien compliqués. Peut-être est-ce de là que lui vient cette passion pour les sciences. Mais, un jour, tandis qu'elle se battait pour une énième fois, une autre fille, de deux ans son aînée, se mêla à la dispute. Sur le moment, elle avait une classe et un calme tel que Nimako tomba en admiration totale. Elle la côtoya quotidiennement, lui donnant des surnoms affectueux, cuisinant pour elle, où tout du moins essaya, puisqu'à cet âge... Bien sûr, cela dérangeait l'autre fille, qui n'était pas sociable. Mais elle ne repoussait pas la brunette. On peut dire que, malgré ses propos, elle la considérait vraiment comme une grande amie. Tout du moins, jusqu'au déménagement.

    Nimako n'avait pas compris les raisons de son père. Tout du moins, elle savait que ce n'était pas pour une raison professionnelle. Et, quand on a 10 ans, on ne se rend pas bien compte quelles autres raisons pouvait pousser quelqu'un à changer de vie comme ça. Du coup, elle ne savait pas comment l'annoncer à sa si chère amie. Elle tarda à le dire. Elle tarda beaucoup même, puisqu'au final elle ne dit rien. Elle la quitta sans un mot.

    Dès lors, Nimako se referma sur elle même. Elle se sentait monstrueuse : elle savait qu'elle avait certainement brisé la personne la plus précieuse à ses yeux, alors qu'il aurait suffit d'un rien pour éviter ça. Tout ça parce qu'elle était trop introvertie. Et trop faignante. La petite fille commença à se détester. Elle ne supporta même plus qu'on la complimente.

    Si ses parents ne l'aimaient pas autant, Nimako n'aurait peut-être jamais réussi à changer. Devant un miroir, avec quelques coups de ciseaux maladroits, elle se coupa ses longs cheveux bruns qui, jusqu'à récemment, avaient fait sa fierté. A chaque mèche qu'elle abandonnait, c'était un souvenir qui s'en allait. Un poids s'enlevait de ses épaules, à la fois physiquement et mentalement. Bien qu'elle avait fait tout cela devant son reflet, la brunette ne se reconnaissait plus : sa nouvelle coupe lui donnait un air plus mature, mais l'éclat de ses yeux conservait son côté enfantin.

    Malheureusement, son changement soudain de caractère ne se passa pas si bien dans son entourage. Il faut dire que tous s'étaient habitués à tourmenter la fille morne qu'elle était auparavant, en étant bien soulagé de ne pas être aussi malheureux. Mais, maintenant que la jeune fille était radieuse, les autres se sentaient...ternes. Et puis, elle avait repris la mauvaise habitude de se battre, et avait adopté celle de se comporter selon le stéréotype masculin pour trancher avec sa personnalité d'enfant, bien que celle-ci revenait parfois sans qu'elle y pris garde. Bref, elle fut très mal accueillie dans son école.

    Les jours passerent et rien ne changeait. Non, il y avait bien un changement : les gens étaient bien pire avec Nimako. Les maltraitances, qu'elles combattait de ses deux poings, devinrent plus dures. Des mots d'insultes furent laissés dans son casier à chaussures. On lui faisait des croche-pieds dans les escaliers. Lorsqu'elle était de corvée, on mettait de l'encre et des saletés sur le sol. Puis les professeurs s'y mirent. Ce fut dès lors le signal pour les tortures physiques : lames de rasoir, aiguilles...C'est fou comme les écoliers peuvent être cruels de nos jours. La brunette sentait ses nerfs craquer petit à petit. Le plus dur n'était pas tant de garder la tête haute et de faire comme si de rien n'était, ni de brandir les poings, voire les pieds ; le plus dur, c'était de rentrer, chaque jour avec de nouveaux bleus ou bandages, un sourire innocent aux lèvres, et de rassurer ses parents que "rien, ce n'est vraiment rien". Comme autrefois, lorsqu'elle combattait étant petite, elle ressentait de la culpabilité. Mais jamais sa poitrine n'avait fait aussi mal... Elle ne pouvait retenir ses larmes plus longtemps, sans rien faire. Il lui fallait quelque chose. Il lui fallait... elle retomba sur les mangas qu'elle lisait plus jeune. Ce monde qu'elle avait juré d'abandonner....Elle jeta un coup d'oeil sur une page. Puis une autre. Puis, finalement, elle s'enferma dans sa chambre à lire.Ses souvenirs d'enfances lui semblaient si doux... Elle aurait tant aimé redevenir une gamine... Quitter cette personnalité de garçon manqué... Oui, elle voulait redevenir une petite fille. Mais, cette promesse qu'elle s'était faite... Non, elle ne devait pas redevenir comme avant. Elle devait aller vers l'avant. Devenir une femme. Cette nuit-là, elle fit un voeu. Une lueur jetée dans le noir. Un oeuf. Ce fut ainsi que naiquit Ame.

    Oh, bien sûr, Nimako et son shugo chara ne s'entendirent pas tout de suite. Après tout, un garçon manqué et une "lady" capricieuse ne font pas un bon duo. Mais elle apprirent à s'apprécier. Beaucoup de mois passérent. Avec l'aide d'Ame, le monde devenait plus doux, moins douloureux. On cessa petit à petit de l'embêter. Finalement, sa scolarité en primaire touchait à sa fin. Tout est bien qui finit bien. Mais, alors, le voile se déchira. Il y eut l'incident... Un incident ? Non, c'était accidentel...et puis, ce n'était rien...Non, rien ne s'est passé... Si ils durent déménager, ce n'était pas pour commencer une nouvelle vie ailleurs. C'était pour...c'était pour...c'était pour quoi, au juste ? Bref, Nimako et ses parents partirent vers Tokyo.

    La jeune fille se rendait bien compte à quel point elle pesait lourd sur les épaules de ses parents. C'est pourquoi elle cherchait à se libérer d'eux. C'est alors qu'elle découvrit la Majiku Academi et son internat. C'était un signe du destin. Nimako y fut donc inscrite, prenant un nouveau départ, s'efforçant de bien s'entendre avec les élèves, les aidant en maths ou tout autre matière scientifique, car il faut avouer que le niveau demandé était élevé, ou encore filant un coup de mains aux entrainements des clubs de sport. Sans même voir le temps passer, Nimako se retrouva gardienne. La voici maintenant dans la troisième année à l'Academie, seconde année en tant que Garde.

    Caractère : Pour ceux qui espéraient trouver quelqu'un de mature et calme dans la gardienne à la place du garde, c'est raté. Jamais une conversation ne peut être sérieuse avec Nimako, car elle prend tout avec légèreté et humour, bien que celui-ci soit douteux. Enfin, tout, disons tout ce qui est important. Le reste, c'est à dire jouer aux jeux vidéos, la recette du fondant au chocolat, le meilleur groupe de doujins yaoi rapport qualité/prix...bref, tout ce qui est inutile, "et donc indispensable", comme elle se plairait à rajouter, sont des choses à ne surtout pas critiquer en sa présence : Dieu sait dans quel état elle se mettrait...D'ailleurs, autant elle se soucie peu de ce qui effraierait plus d'un, autant elle peut faire une dépression pour un tout petit détail...Une vrai gamine.

    Outre le fait d'aimer la balançoire et les sucreries, Nimako à un goût prononcé pour les shonens, le contact au corps-à-corps, l'uniforme masculin, les jolies filles...Bref, par certains côtés, elle est plutôt garçon manqué, et parfois parle comme un garçon. Il lui arrive aussi d'être assez égoïste, souvent même, et détruire son petit confort est évidemment impensable.

    Par moments, Nimako se rend bien compte de ses défauts, mais, malgré un désir ardent de changer, sa paresse reste plus forte, et au final la situation change peu. Après tout, pourquoi faire des efforts quand on arrive à mener la belle vie sans ? Bons résultats scolaires, surtout dans les matières scientifiques, les maths étant sa préférence, douée en sports, tout du moins les sports qui ne nécessitent pas une grâce et une souplesse qu'elle n'a pas, talentueuse en cuisine...Enfin, elle maitrise bien les bases et sait faire plusieurs plats assez répandus, il ne faut pas non plus demander les côtelettes d'agneaux dans leur croûte de pistache ou autres choses de ce style...Mais bon, bien qu'elle aime se faire plaisir, la fainéantise reste supérieure, et comme il y a une cafétéria...Et puis, à quoi ça sert de cuisiner quand on n'a personne avec qui partager ses plats ?

    Lors d'un chara-change, les côtés gamins et garçons de Nimako disparaissent pour laisser place à une jeune fille mature, plus sérieuse. Ceci dit, elle est tout aussi égoïste et énervable bien plus facilement.

    Physique :
    On dit que les apparences sont trompeuses. Pourtant, celle de Nimako est tout ce qu'il y a de plus véridique la concernant : la taille et le poids dont on pourrait s'attendre d'une fille de 15 ans, avec peut-être un peu de poitrine en moins, la peau bien claire d'une personne qui préfère passer ses journées en bibliothèque ou devant un écran plutôt que dehors à s'amuser avec les autres, les ongles coupés courts mais pas toujours très précisément ni de même taille d'une étourdie et les cheveux courts et en bataille d'une paresseuse. Tiens, justement, parlons-en de ses cheveux : comment ce fait-il qu'une vraie japonaise comme elle aie des cheveux bruns ? Mais bon, dans un monde où même les fillettes de 12 ans ont les cheveux roses, c'est tout à fait banal, tout comme ses yeux brun sombre, dans lesquels dansent quelques éclats pétillants. Il n'est pas rare de voir ses lèvres esquisser un rictus moqueur, mais il est tout de même plus fréquent de la voir avec un sourire béat et niais.

    Si je vous dis que Nimako porte des trucs tout mimi, pleins de froufrous, de dentelles et de rubans, me croirez-vous ? Moi non plus. Pas qu'elle n'aime pas ce genre de vêtements, mais elle considère que ce n'est pas fait pour elle. La seule excentricité de sa garde-robe est donc son extraordinaire collection de chaussettes rayées. Tout du moins, si vous considérez que porter des vêtements masculins est tout à fait normal. Pour ce qui est du style, il ne faut pas aller chercher bien loin : tant que c'est confortable, tout va, même le gros jogging que vous n'oseriez pas porter dans dans une rue déserte.



Votre Shugo Chara :

    Prénom : Ame, dans le sens de pluie (雨).
    Physique de votre chara : Hé hé, une nolie image dessinée par Kimuko =w=
    Spoiler:
     
    Objet de Chara-change : Un ruban rouge sombre à dentelle blanche orné d'une rose écarlate dans les cheveux, et parfois un parapluie, également rouge sombre (et orné de dentelle blanche), dont le bout à une rose...écarlate, oui, vous avez bien deviné...et le manche est d'un joli noir ébène...
    Physique de Chara-Nari :Attention, cette information est classée confidentielle pour l'instant, étant donné qu'aucun Chara-Nari n'a déjà été fait, pas terrible pour une gardinne mais bon...
    Phrase de Chara-change :Pretty Carefree Lady !
    Phrase de Chara-Nari :Mystère et boule de gomme, faudrait déjà en faire un...
    Rêve duquel il est né :Bon, cela semble évident, Nimako voulait être plus féminine. Mais pourquoi une lady, ça, il n'y a qu'Ame pour pouvoir l'expliquer...



Vous, derrière l'écran

    Prénom : J'ai été nommée selon le nom breton qui signifie "née de la mer" en breton, mais qui parfois à le sens de "la grande reine", comme pour une certaine fée...Dans l premier sens, il est couramment utilisé accolé à "Marie" pour parler des femmes-poissons dans les légendes...Je suis...Je suis...Morgane, et un point de plus, plus que 4 pour le million !
    Âge : 15 ans 3/4, bientôt 16 :D
    Vous venez … ? Oui, je viens !~Sérieusement, ça dépend des fois, normalement une fois par jour si il n'y a pas de problèmes dans mon entourage, et encore je poste pas à chaque fois...Hu, de quoi, responsabilité d'admin ? Hu, je connais pas cette expression...
    Commentaire sur le forum :
Ici, bah tout le monde il n'est beau tout le monde il n'est gentil, et il y a des tas de jeux SM !

Codes : [Autovalidation ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le poisson c'est bon pour la santé, mangez-en (à finir)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'alcool c'est mauvais pour la santé !
» Le jus de citrouille n'est pas bon pour la santé - Ft Louna
» Le rhum n'est pas bon pour la santé...de ceux qui ne le boivent pas =)
» Pour votre santé, mangez pas de l'épicé ! [PV Diana]
» Pour votre santé, mangez au moins 5 fruits && légumes par jour ! [ Pv Zach :3 ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shugo Chara RPG - Dans un autre Monde... :: Les choses importantes. :: Présentoir :: Validées-
Sauter vers: